Aller au contenu principal

Dans le Jargon : « -AVE »

Toutes les semaines, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.

Aujourd’hui c’est Dans le Jargon, et on vous explique pourquoi, Prince Waly, le brillant rappeur de Montreuil utilise tous ces termes en « -ave » : « Dikave », « Chourrave », « Pillave », ces mots d’argot qui veulent dire respectivement regarder, voler, et boire de l’alcool. Prince Waly nous explique pourquoi il emploie ces termes… Ces mots qui semblent tous venir de la communauté gitane, comme « poucave » pour dénoncer, moucharder, terme qui avait déjà été étudié dans une précédente chronique de Dans le Jargon

En revanche, pour beaucoup, il est compliqué d’expliquer l'étymologie et les racines de ses mots au suffixe en « -ave », on a donc demandé à Prince Waly de nous éclairer. Alors, on a essayé de mener l’enquête et il faut être très précis sur les explications, parce qu’il est très facile de dire des bêtises sur les roms, tant cette communauté subit les préjugés. 

Les roms, c’est un terme générique qui a été adopté par l'Union Romani Internationale lors du premier Congrès International des Roms en 1971.

Il existe ensuite trois branches dans les roms. Les Roms, population originaire du nord de l’Inde ; les Sintis, un groupe ethnique rom des pays de l'Europe centrale et principalement en Allemagne et en France ; et enfin, les Kalés, parlant le calo, une langue mixte des langues romanes et du romani parlé en Espagne, au Portugal et au sud de la France. Et cela, sans compter l’infinité de distinctions régionales. 

Pour ces mots en « -ave », les expressions proviennent plutôt des sintés. On peut aussi commencer à parler des manouches, ces communautés de voyageurs qui ne sont pas forcément roms mais qui partagent quand même la langue romani et en maîtrisent les langues locales. Il y a aussi les Yeniches, une communauté nomade d’Europe de l’Ouest.

Tout ce qu’il faut retenir c’est que ces communautés viennent d’Europe Centrale et que leurs langues ont côtoyé les langues germaniques. Or, les langues germaniques se déclinent, comme c’est le cas pour le latin. On trouve ainsi des grammaires allemandes qui recensent les déclinaisons du romani. D’ailleurs, le verbe « voler » en est un exemple, ce qui fait un peu peur quant à la persistance des préjugés racistes. Le verbe « Corav », donc, au 19ème siècle se décline en « -ave ». 

A notre époque, en prenant la racine et la forme conjuguée plus un suffixe verbal français, on obtient « chourrer » et « chourraver ». Voilà donc pourquoi les mots de l’argot de Montreuil finissent en « -ave ». Comme beaucoup de rappeurs de Montreuil - et par extension de partout ailleurs - tels que Swift Guad, Seth Gueko, Le Club, Triplego, vous pouvez maintenant parler en « -ave » plus légitimement. Vous pouvez aussi employer des mots comme narvalo, michto, raclo, pello ou même les schmits qui viennent, eux aussi, du romani manouche. 

Pour se natchave on écoute Prince Waly et Triplego, qui nous parlent de Narvalo ! 

Dans le Jargon, tous les mercredis dans BAM BAM, le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel et réalisé par Malo Williams, du lundi au vendredi sur Nova.

Visuel : (c) Nova

Dans le Jargon
Emissions

Dans le Jargon

par Sophie Marchand & Jean Morel

Dans le Jargon : « ILLMATIC »

Dans le Jargon : « Illmatic »

Toutes les semaines, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.

Dans le Jargon : « Camp »

Dans le Jargon : « Camp »

Toutes les semaines, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.