Aller au contenu principal

BAM BAM : les Affaires Musicales du 5 décembre

Avec un mashup improbable, un film sur Suge Knight et de la censure à la radio

BAM BAM, c’est le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel, du lundi au vendredi sur Nova. 

Aujourd’hui, on parle de langues qui font rêver et voyager, la langue de feu et le javanais. On parle de censure à la radio - pas la notre, ne vous en faites pas - et, comme chaque mercredi, jour du cinéma, on parle d’une super BO d’un film tout aussi super : Leto

…on parle un peu de mashup.

Quand on parle de mashup, on pense à DJ Zebra et à l’époque de MTV. Pourtant, il y a un artiste qui, depuis des années, continue d’exceller dans cet art de la création hybride. Cette personne, c’est Amerigo Gazaway. Il s’était déjà amusé à créer des rencontres improbables entre Marvin Gaye et Yassin Bey/Mos Def ou encore entre Fela Kuti et De La Soul. Son dernier projet est peut-être encore plus ambitieux. Cette fois-ci, il fait discuter deux reines incontestées de la soul, du RnB et du jazz. 

Grâce à Amerigo Gazaway, il existe désormais un album entier de collaborations fantasmées entre Nina Simone et Lauryn Hill. Si cela semble surprenant au premier abord, tout le génie de cet artiste est d’en faire une véritable oeuvre d’art, réaliste et originale. L’album s’appelle donc The Miseducation of Eunice Waymon et est en écoute ou en téléchargement gratuit sur sa page Bandcamp

…on parle (tout bas) de l’homme le plus flippant du Rap Game : Suge Knight.

Il y a quelques jours, on vous parlait de la peine de prison d’un homme, celle de Suge Knight écopant de 28 ans de prison pour homicide volontaire. Celui-ci n’a pas contesté cette sentence et à avouer un fait datant de 1996, celui de l’assassinat de 2Pac. Ce dernier était signé sur la maison de disque de Suge Knight, Death Row Records, et à mener à une longue descente aux enfers.

Cette histoire va être racontée dans un nouveau documentaire, diffusé le 21 décembre prochain, sur Showtime aux Etats Unis. D’un intérêt certain, le titre et son jeu de mot est quant à lui douteux… Jouant sur la fameuse expression « American Dream » ce documentaire sur l’affaire Suge Knight s’appellera Amercian Dream, American Knightmare. Le film se fonde sur de très longs entretiens avec le principal intéressé. Il raconte notamment, à la première personne, cette fameuse nuit marquant la mort de 2Pac à Las Vegas. 

…on parle censure à la radio.

Notre focus ce soir parle de censure à la radio. Il y a plusieurs polémiques en ce moment, en Angleterre et aux Etats-Unis, qui font un peu le tri dans les playlists de radios. Le premier morceau dont on va parler, c’est un titre de Noël, un classique que plein de duos ont chanté depuis 1944 : « Baby It’s Cold Outside ». 

Cette chanson, bien que très populaire, très coin du feu, vient d’être épinglée et retirée de nombreuses radios américaines. La raison est évidente : les paroles. Quand on écoute le titre avec attention, on s’aperçoit que les paroles du morceau sont quand même très proches d’un dialogue buté avec un harceleur sexuel. Il y a un passage, chanté par Dolly Parton, où l’on entend « i oughta say no no no sir’ / i’ve gotta go home, the answer is no ». C’est-à-dire : « je dois dire non non non monsieur / Je dois rentrer chez moi, la réponse est non ». A cela, l’homme a des réponses telles que « allez une dernière cigarette / il fait trop froid dehors /comment peux tu me faire ça ». Forcément, à l’aune du mouvement #metoo, ces mots ont un autre sens. Plus largement, on commence à réaliser combien de chansons et de paroles sont des reflets structurels de l’oppression de genre depuis des années… 

Mais attention ! Il y a en ce moment un autre type de censure qui s’applique, cette fois en Angleterre, et qui est un peu plus dérangeante. C’est le morceau « French Kiss » de Lil Louis qui est, lui aussi, retiré des ondes anglaises sur les ordres de l’OFCOM, l’équivalent anglais du CSA. En cause, vous l’aurez deviné, l’orgasme que l’on entend dans ce classique de 1989. Ce titre, qui a bien entendu tourné sur les radio anglaises au moment de sa sortie, est à présent censuré ! Que se passe-t-il ? Les orgasmes féminins sont-ils jugés plus inconvenants qu’il y a 30 ans ? Le débat commence à faire rage en Angleterre et on comprend pourquoi. Nous, on se permet de vous le poser là !

 

La tracklist

  • Samory I - For he reigns (Dub Version)
  • Toro Y Moi - Ordinary Pleasure
  • Noname - Blaxploitation
  • Dans La Sono Beat 2 Boul
  • We Were Evergreen - Eighteen
  • Otis Redding - That's How Strong My Love Is
  • Donaeo Chalice
  • Gerald Toto - Away Alive
  • Amy Winehouse - The Girl from Ipanema
  • Shirley Bassey – Burn My Candle
  • Souleance - Sète
  • Che Lingo - Circles
  • Peggy Gou - It makes you forget (I:Cube Remix)
  • Visuel © Affiche du film American Dream, American Knightmare sur Showtime
  • BAM BAM, c’est le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel, du lundi au vendredi sur Nova. 
BAM BAM
Emissions

BAM BAM

par Sophie Marchand & Jean Morel
Lundi-vendredi, 18h00-19h30

BAM BAM : les Affaires Musicales du 7 décembre aux Transmusicales de Rennes

BAM BAM : le Bureau des Affaires Musicales aux Transmusicales de Rennes

Émission spéciale à Rennes, où l'on a mangé beaucoup de crêpes.