Aller au contenu principal

BAM BAM : les Affaires Musicales du 21 novembre

Avec Jah Division, la BO de Michelle Obama, et le concert de Lauryn Hill.

BAM BAM, c’est le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel, du lundi au vendredi sur Nova. 

Aujourd’hui dans BAM BAM, on discute avec l’humoriste et réalisateur Kheiron afin qu’il nous raconte les disques qui l’ont bercé. On raconte aussi ce fameux concert de Lauryn Hill, on parle de Ryiuchi Sakamoto mais aussi de ce que le terme ‘dripper’ veut dire.

 

...on parle de Joy Division Version Dub.

Aujourd’hui, le site Dangerous Minds nous a fait prêter l’oreille à un drôle de projet. En 2004, un groupe nommé Jah Division, formé par Brad Truax et Barry London s’était lancé dans le pari étrange de reprendre Joy Division version dub avec des arrangements plus que improbables. Le projet intitulé Dub Will Tear Us Apart tord ainsi les classiques du groupe de Manchester dans tous les sens.

Ce projet, un peu fou, a d’ailleurs connu un certain succès d’estime puisque même des groupes comme Animal Collective ont joué à leur côtés. Aujourd’hui, Jah Division sont de retour avec une réédition augmentée de leur projet initial, maintenant disponible sur Bandcamp, et une release party le 26 janvier prochain à Brooklyn. On n’y sera pas, mais libre à vous d’estimer s’il s’agit d’un blasphème ou d’une excellente idée.

 

...on se réjouit de la rencontre entre deux artistes pointus de la musique.

Certaines rencontres musicales semblent parfois dictées par le destin. C’est le cas de celle entre Daniel Lopatin, plus connu sous le nom de Oneohtrix Point Never, et Ryuichi Sakamoto. Oneohtrix Point Never est un musicien expérimental américain produisant de la drone, mais aussi parfois des BO un peu plus accessibles. Ryuichi Sakamoto, quant à lui, est un mythe de la musique japonaise, membre du mythique Yellow Magic Orchestra.

Cette année, il travaille de nouveau ensemble. Oui, de nouveau car ce n’est pas la première fois. L’an dernier déjà, Oneohtrix Point Never avait retravaillé un morceau de Sakamoto. Cette fois-ci, c’est dans l’autre sens que l’échange s’est fait. Sakamoto a retravaillé un morceau de OPN, comme on l’appelle dans le métier. On ne peut être que surpris, agréablement, par l'interaction entre ces deux univers, complexes, subtils et expérimentaux !

 

...on écoute la BO de la vie de Michelle Obama.

La valse politique du monde fait que les présidents et les mandats s’enchaînent et ne se ressemblent pas toujours. C’est aussi le cas des premières dames, et si Melania Trump a remplacé Michelle Obama, la popularité de cette dernière n’est pas à mettre en doute. Son autobiographie, Becoming, est le best-seller de l’année aux Etats-Unis avec notamment 725 mille exemplaires vendus dès le jour de la sortie.

Becoming

Mais au-delà de ce livre, on peut dire que Michelle Obama a du goût. Pour accompagner ce livre elle a chargé Questlove, mythique compositeur et batteur du groupe The Roots, de devenir curator d’une playlist de 300 morceaux qui accompagne le disque. Elle a même affirmé que la vie est bien meilleure quand on la vie au rythme de Questlove avant d’ajouter : “Du jazz à Stevie Wonder qui ont accompagné mon enfance, à Prince et Earth Wind and Fire qui m’ont aidé à devenir une adulte, jusqu’à Beyoncé et Janelle Monae qui ont été la bande son de mes années à la maison blanche, la musique a toujours eu une influence sur ce que je suis devenue.” La playlist est divisée en trois différentes ères. De 1964 à 1979, de 1980 à 1987 et de 1997 à 2018. Vous pouvez les retrouver ici.

 

...on parle de la Miseducation de Lauryn Hill et de son dernier concert.

Hier soir, Lauryn Hill, l’ancienne leadeuse des Fugees, était sur scène de l’AccorHotels Arena (l’ex Palais omnisports de Paris-Bercy). Et ce qui devait être une soirée incroyable - Lauryn Hill sur scène avec ses musiciens pour fêter les vingt ans de l’album The Miseducation of Lauryn Hill - s’est transformé en catastrophe. À vrai dire, ça fait des années qu’on le sait : Miss Lauryn Hill n’est plus en mesure d’assurer ses shows et ses spectacles. 2h30 de retard, et les DJ et humoristes envoyés pour faire patienter la foule n’ont pas pu éviter les sifflets monstrueux du public. Et puis, elle est arrivée, n’a pas réussi à chanter dans les temps, n’a fait que manifester son désaccord avec ses propres musiciens. Le show n’a duré que 45 minutes, et alors que la chanteuse était encore en train d’essayer tant bien que mal de chanter, les lumières se sont rallumées. C’est ce qu’on appelle un chaos total en terme de concert.

Et même si ça n’a été une surprise pour personne, ça n’en est pas moins une immense tristesse, notamment parce qu'on imagine que tout cela est aussi lié à sa bipolarité et au stress engendré par de telles tournées. Alors, pour se souvenir de ce que Lauryn Hill a fait de meilleur, à savoir cet album il y a 20 ans - il y a la possibilité de réécouter cet album extraordinaire (la base), qui n'est ni du r'n'b ni du hip hop et qui invente un style unique de musique, et il y a aussi cet article signé Brice Miclet publié sur Slate, qui raconte la genèse de ce disque - l’alignement des planètes qui lui a permis d’exister - et qui nous dit aussi pourquoi jamais plus Lauryn Hill ne fera de disques comme celui-ci.

En 1997, quand la diva entre en studio, elle est enceinte, mais personne ne le sait. Elle a quitté les Fugees, et sa relation secrète avec Wyclef. Elle vient de rencontrer Rohan Marley, fils de Bob. Elle vient aussi de rencontrer Dieu, et la religion va rapidement devenir une obsession pour la chanteuse. Son coup de génie, c’est de s’entourer de jeunes musiciens incroyables - les New Ark, qu’elle ne créditera jamais - et d’aller trouver l’inspiration en Jamaïque. Ce sont tous ces éléments, ces zones d’ombres aussi, qui font que cet album est unique, et qu’il est un chef-d'œuvre qui n’a pu exister qu’à un instant « t ». D’ailleurs, pour des questions judiciaires qui l’opposent à ceux qui ont composé le disque, sachez que Miss Hill n’a pas le droit de jouer les instrus comme on les entend sur le disque.

La playlist :

  • Asap Rocky - Sundress
  • Mr Mitch - Settle
  • KOKOKO - Azo Toke
  • Ali Hassan Kubban - Sukar Sukar Sukar
  • MK Gee - you
  • Loud - immortel
  • Aminé Reel It In - Gucci Mane
  • Lee Fields - NEVER BE ANOTHER YOU (Reggae Remix)
  • Kings of Convenience - remix Royksopp
  • Suse Milleman - Patterns

Visuels ©  Getty Images - Jeff Kravitz / Contributeur ; couverture de Becoming  Michelle Obama

BAM BAM, le Bureau des Affaires Musicales, une émission animée par Sophie Marchand et Jean Morel, et réalisée par Malo Wiliams. Du lundi au vendredi, 18h00-19h30.

BAM BAM
Emissions

BAM BAM

par Sophie Marchand & Jean Morel
Lundi-vendredi, 18h00-19h30

BAM BAM : les Affaires Musicales du 13 juin

BAM BAM : les Affaires Musicales du 13 juin

On analyse le sample de la semaine, on discute avec Jon Hopkins et on continue de se plonger dans le baladeur de Metronomy

BAM BAM : les Affaires Musicales du 12 juin

BAM BAM : les Affaires Musicales du 12 juin

Avec la définition d'Illmatic et une discussion étoffée avec Nicolas Saada sur la musique dans les films

BAM BAM : les Affaires Musicales du 11 juin

BAM BAM : les Affaires Musicales du 11 juin

Avec les crème des nouveautés musicales ainsi qu'une incroyable interview et prestation d'A-WA