Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Tell It To Me Slowly » de Nubiyan Twist.

Nubiyan Twist : entre afrobeat et jazz londonien

Nouvo Nova : « Tell It To Me Slowly » de Nubiyan Twist.

Par Bastien Stisi

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Tell It To Me Slowly » de Nubiyan Twist.

L’afrobeat semble avoir décidément trouvé refuge chez la nouvelle génération du jazz londonien : menant leur pirogue à travers cette foisonnante jungle urbaine, le groupe Nubiyan Twist vient ajouter une pierre à l’édifice avec un deuxième album, justement appelé Jungle Run. Créée à l’université de Leeds (véritable vivier de talents musicaux, particulièrement ces dernières années), cette formation de dix musiciens s’est naturellement retrouvée à Londres, où elle s’est frottée aux autres piliers de la scène jazz actuelle (entre Moses Boyd, Shabaka Hutchings et autres Ezra Collective). C’est chez Strut Records que cet assemblage d’afro-jazz, de hip-hop et de textures électroniques paraît en février prochain : on retrouvera sur le disque deux idoles (Tony Allen et Mulatu Astatke himself), mais aussi des voix moins connues, dont celle de Nick Richards, qui vient adoucir le groove brûlant de « Tell It To Me Slowly ».

Visuel : (c) Blue Laybourne