Aller au contenu principal

Reine du hip hop ou rappeur militant

Mikky Blanco laisse planer le doute sur son statut... et son genre

Par Quentin M

La dernière collaboration de Mikky Blanco avec Autre Ne Veut ne laissait planer aucun doute quant au talent de ce rappeur new-yorkais originaire de Raleigh. Pourtant, des doutes, on peut en avoir un paquet quand on découvre Mikky Blanco, aka Michael Quattlebaum.

Garçon ou fille ? Rappeur militant ou performeuse avant-gardiste ? Plutôt Lady Gaga ou plutôt Jay-Z ? Et puis cet alias – Mikky Blanco – quel statut lui donner ? Simple nom de scène ou alter ego à part entière ?

Le magazine Elle l’a surnommé(e) la Nouvelle Reine du Hip hop et le New York Times est revenu longuement sur son évolution, d’adolescent fugueur à performeur engagé.

Mais c’est sous doute à travers le portrait que lui consacre Pitchfork qu’on en apprend le plus sur le MC d’Harlem. Modèles artistiques (pêle-mêle Beyoncé, Lady Gaga, GG Allin et Marylin Manson), coups de cœur musicaux et littéraires (Frank Ocean et Pablo Neruda), aéroports honnis…  tout y est.