Aller au contenu principal

Quand Chuck Berry balançait sur ses petits camarades

Clash, Sex Pistols, Ramones, Joy Division...le pape du Rock critique

Par Quentin M

Interviewé en 1980 par la magazine punk Jet Lag, Chuck Berry exprimait alors des opinions bien tranchées sur “ce que les gosses écout[ai]ent”. Entre reconnaissance timorée du talent de ses jeunes pairs (des Clash au Sex Pistols en passant par les Ramones), pics acerbes et crises de mégalomanie, le pape du rock’n’roll n’a pas sa langue dans sa poche…  Dangerous Minds nous livre un aperçu instructif de sa verve, à lire ci-dessous, après la page originale

 

 

The Sex Pistols’ “God Save the Queen”:

"Qu’est-ce énerve autant ce gars ? La guitare fonctionne bien et la progression est comme la mienne. Un bon backbeat. Je comprends pas la plupart de ses paroles. Si tu veux devenir fou, laisse au moins les gens savoir de quoi t’es fou."

The Clash’s “Complete Control”:

"Ca sonne comme le premier morceau. Le rythme et les accords marchent bien ensemble. Ce gars avait-il une angine quand il chantait ?"

The Ramones’ “Sheena is a punk rocker”:

"Un bon petit morceau sautillant. Ces gars-là me rappellent mes débuts, je connaissais seulement 3 accords moi aussi."

The Romantics’ “What I Like About You”:

"Enfin quelque chose sur lequel tu peux danser. Ca sonne très années 60 avec certains de mes riffs joués à la bonne mesure. Tu dis que c’est du neuf ? j’ai entendu cette came plein de fois. Je comprends pas toute l’agitation [qu’il y a autour]."

Talking Heads’ “Psycho Killer”:

"Un bon petit morceau funky, c’est sûr. J’aime beaucoup la bass. Un bon mix et un vrai bon flow. On a l’impression que le chanteur a un gros trac."

Wire’s “I Am the Fly” and Joy Division’s Unknown Pleasures :

C’est donc ça la prétendue nouveauté. J’ai jamais entendu un truc pareil. Ca ressemble à de la vieille soupe blues que BB (King) et Muddy (Waters) aurait gardé pour le backstage au vieil amphithéâtre de Chicago. Les instruments sont peut-être différents mais l’expérience est la même.  

Et bim.