Aller au contenu principal

Génération vautrée

Le confort, maître-mot du design de demain

Par Mathilde Serrell et Camille Diao

11h sur Nova : l’heure des mutations culturelles et autres syndromes des nougthies. Et aujourd’hui, ces nomades avachis et super connectés : j’ai nommé la génération vautrée !

C’est en tout cas comme cela que l’association VIA (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement) l’a baptisée dans un récent rapport.

Le VIA, fondé en 1919, a pour vocation de valoriser et de promouvoir l’innovation et la création dans le secteur de l’ameublement. Et comme le design doit s’adresser à nos cadres et nos habitudes de vie, l’association scrute avec application les grandes évolutions du comportement humain, que le mobilier et les objets se doivent logiquement d’accompagner.

Son dernier diagnostic est clair : la nouvelle génération vit une relation ombilicale avec son laptop, et ce phénomène s’amplifie progressivement dans le temps et dans l’espace. Ce n’est pas un scoop : nous vivons avec nos écrans, nous respirons avec Internet et nos objets connectés nous suivent partout. Nous travaillons plus souvent à la maison et nous sommes habitués au multitâche. Entre outre, nous devenons plus grands, plus gros, nous vivons plus vieux et... nous développons de nouvelles postures, de nouvelles façons de nous asseoir. Hé oui, qui peut encore prétendre s’asseoir systématiquement à son bureau pour allumer l’ordinateur ?

Notre mobilier doit donc prendre ces nouvelles tendances en compte, lui qui a pourfonction d’intégrer de façon harmonieuse nos équipements technologiques à notre quotidien.

Pour ce faire, le VIA préconise de se reconnecter à la notion première de confort. Une notion à géométrie variable qui se déplace selon les territoires et les milieux sociaux – de notre point de vue d’occidentaux, il y a plus relax que les oreillers de bois qu’on trouve en Océanie... Mais une notion universelle, qui étymologiquement découle des concepts de courage et de consolation.

Libérer et répartir le poids du corps, faciliter le mouvement et l’harmonie, activer tous les sens : voilà les maîtres-mots de l’ergonomie de demain. Des meubles qui consolent et donnent du courage, des meubles qui enveloppent cette génération Y avachie.

L’avenir ? Un design où la génération vautrée se lovera pour pianoter courageusement sur son ordi !

Plus de détails dans le rapport de François Bellanger et Gérard Laizé pour le VIA.