Aller au contenu principal
Pierre Henry : « La culture, une arme d’intégration massive »

Pierre Henry : « La culture, une arme d’intégration massive »

Un collectif d’intellectuels veut amener les migrants dans les musées.

Par Bastien Stisi

Un collectif d’artistes, réunissant notamment l’acteur Philippe Torreton, le slameur Abd Al Malik, ou le metteur en scène Jean-Michel Ribes, vient de lancer, via une tribune adressée au Monde, un appel à la création d’un « passeport culturel ». Son objectif ? Permettre aux migrants d’assister, gratuitement, à des expositions, des concerts, à des événements permettant de combler ce « besoin fondamental » que représente la culture. L'intégration, via la compréhension des fondements du pays dont on sollicite l'accueil.

La culture, besoin fondamental

Pierre Henry, directeur général de l’association France terre d’asile, fait également partie de ce collectif. Ce matin sur Nova, au micro de Camille Diao et de Baptiste Muckensturm, il nous expliquait le sens du projet, en défendant l’idée d’une culture comme « arme d’intégration massive ». « La culture, dit-il, donne confiance, outrepasse la question de la langue, et restaure l’estime de soi et de sa propre culture. Nous le savons, mais nous ne nous en servons pas assez ». 

La matinale complète, s’écoute par ici.

Visuel : (c) Wikipédia, Creative Commons, Jean-Christophe BENOIST