Aller au contenu principal
Bread & Butter, de la musique, de la mode, de la food et surtout de l’audace

Bread & Butter, de la musique, de la mode, de la food et surtout de l’audace

Du 1er au 3 septembre à Berlin.

Par La Rédac

Save the date. Dès le 1er septembre prochain se tiendra à l’Arena Berlin la deuxième édition du festival Bread & Butter by Zalando. Le Festival s’installe comme le nouveau rendez-vous annuel des passionnés de mode, de food, de musique (voire des trois à la fois).  

Ces trois disciplines, représentées par des invités de marque se côtoient et se complètent durant trois jours qui s’annoncent fous, fous, fous. En 2016 déjà, on avait pu y apercevoir A$AP Rocky et Acid Washed. La top Gigi Hadid y dévoilait aussi une collection capsule pour Tommy Hilfiger. 20 000 participants, des défilés de mode ouverts à tous sur le modèle du « premier arrivé, premier servi » (que l’on retrouvera de nouveau cette année), B&&B se taillait une place de choix parmi les événements culturels européens.  

La programmation musicale était pilotée par Boiler Room, et tous les événements diffusés en Facebook Live. Bread & Butter mettait déjà, et mettra encore cette année, un point d’honneur à rendre l’événement accessible et ouvert à tous. 

2017 sous le signe de l’audace

2017 n’a rien à envier à l’année précédente. Et pour cause, cette année B&&B célèbre le  « BOLD » (l’audace, en anglais), et sa programmation s’en ressent. La prog musicale s’articule autour de jeunes artistes à la créativité débridée. Sur les quatre scènes du festival, on se réjouit déjà de la performance de la jeune DJ Hannah Faith, de même que celle de Nidia Minaj. 

À vingt ans seulement, la jeune femme (qui n’a rien à voir avec Nicky), est originaire du Portugal mais basée à Bordeaux. Elle a fait du kuduro sa spécialité, cette musique née en Angola et transportée par la diaspora immigrée au Portugal s’inspire des musiques angolaises et congolaises, mais aussi de la techno. Nidia Minaj invoque ses racines, son identité et son histoire par le biais de la musique, et sa performance promet d’être impressionnante. Quay Dash et le producteur originaire de Chicago, Traxman seront également de la partie, de même que le groupe autrichien Bilderbuch, qui a sorti en février dernier un nouvel album intitulé « Magic Life ».  

Côté mode, plus de quarante marques présenteront leurs collections Automne/Hiver, de Topshop à Reebok en passant par Levi’s® et The Kooples. On trépigne déjà en attendant l’« expérience immersive » proposée par Nike et le « voyage numérique multi-sensoriel » qui réinterprète les Quatre saisons de Vivaldi de la marque Napapijri. En mode comme ailleurs, B&&B s’annonce précurseur et survolté. On pourra d’ailleurs retrouver en marge des défilés, des ateliers de customisation et des expériences de réalité augmentée.

La food n’est pas en reste avec la présence de chefs de renom. Hawker Chan, le premier restaurant de Street Food étoilé au Guide Michelin présentera ses plats emblématiques. Il côtoiera, entre autres, le chef (étoilé lui aussi) Lago Castrilión. Mais Berlin ne serait pas Berlin sans les gauffres berlinoises de Feiner Herr, qu’on pourra également déguster sur place. 

Point névralgique entre mode, food et musique, le Bread & Butter Festival se tiendra du 1er au 3 septembre, à Berlin. Pour toutes et tous les audacieux qui veulent y passer trois jours pour adoucir la rentrée, les billets sont déjà en ligne sur https://www.breadandbutter.com/.

Et pour les chanceux, Nova vous fait gagner 2 places pour assister au festival, par ici.