Aller au contenu principal

Un album de musique générative créé à partir de Wikipédia

Le web à la prod.

Par Morane Aubert

Le compositeur biélorusse Ales Tsurko vient de dévoiler microscale, un album généré de manière aléatoire à partir d’articles Wikipédia. Il explique sur le site preservedsound : "Le concept de l’album est de montrer comment en transformant un média (texte) en un autre média (musique), la signification peut changer - il y a six articles, qui, malgré le fait qu’ils n’aient aucun lien entre eux, créent une pièce musicale qui a une seule et même signification."

Ales Tsurko n’en est pas à sa première composition de musique algorithmique ou générative - un terme popularisé par Brian Eno qui décrit une musique en constant changement, créée à partir d’un système - il s’agit cependant de son premier album purement basé sur le web. 

Sur microscale, la musique est générée en temps réel, à partir d’articles Wikipédia choisis au hasard. Chaque article devient un 'step sequenceur', ou séquenceur à pas, qui va déclencher un son selon la présence de certaines lettres dans le texte. Ces lettres étant celles que l’on retrouve dans les titres de morceaux : random, grusha, module et beacon.

Les sons déclenchés ont été enregistrés par Ales Tsurko à l’aide d’Eera, un synthé monophonique disponible sur iPad, développé par ses soins. Le premier support de cet album, c’est cette page web, "un canevas qui donne des possibilités infinies à l’artiste. La musique enregistrée et distribuée peut être statique, mais elle peut aussi changer continuellement avant même que les yeux de celui qui écoute ne s’en rendent compte » explique Ales Tsurko à preservedsound.

Outre cette version basée sur le web qui se déroule en temps réel, l’album est également disponible en versions digitale et physique. Ales Tsurko explique que l'album peut même être hacké, "il est possible d’éditer les bouts de code et de changer les samples, le tempo et d’autres paramètres" permettant à miscroscale de devenir un instrument ou un séquenceur pour d'autres musiciens. Les éléments sont disponibles ici. 

Quant à la version physique, Ales Tsurko a fait en sorte que chaque CD soit unique, grâce à un programme qui génère de manière aléatoire les quatre morceaux de l’album depuis le site internet, avant de les importer sur CD. 

L'album miscroscale s'écoute ici.

Visuel : © Capture d'écran alestsurko.by/microscale/