Aller au contenu principal

Le soleil sous le béton : l’Unexpected Festival de retour en juin !

Papooz, Peter Peter, Julien Barbagallo, Her…et des lives gratuits.

Par Bastien Stisi

Rock en Seine entretient décidément un rapport bien particulier avec le métro parisien. En plus d’exposer tous les ans, station Duroc (il y a un jeu de mots avec « rock » à piger), des artworks exclusifs de chacun des groupes programmés au festival réalisés par une très jolie panoplie d’illustrateurs, le festival du parc de Saint-Cloud organise en effet pour la deuxième année consécutive l’Unexpected Festival, avant-goût de ce qui sera présenté au milieu du mois d’août, du côté du Forum des Images et de Châtelet Les Halles.

À l’Unexpected Festival, sous les yeux des badauds et des adeptes des très bons plans capitaux (le festival est entièrement gratuit), on pourra d’abord assister le vendredi aux lives de Julien Barbagallo (le chanteur de Tame Impala, lancé en solo), et de Peter Peter, canadien adepte de ritournelles pop qui demeurent dans la tête pendant un bon petit bout de temps.

Le samedi avec Findlay (pop tapageuse) et Her (pop classieuse), et le dimanche avec Papooz, ces garçons qui avaient livré, l’an dernier, l’un des albums de pop les plus follement addictifs et salvateurs de l’année : définitivement, l’un des grands rendez-vous du printemps, et la meilleure manière de se chauffer avant les échéances festivalières des semaines qui arrivent.

Plus d’infos, sur la programmation et sur le reste, par ici.

Visuel : (c) DR