Aller au contenu principal

La Malaisie mise en musique

Un sublime disque enchante la Malaisie, ses sons quotidiens, et son patrimoine pop.

Par Jean Morel

C'est une œuvre minutieuse et rare qui vient de voir le jour sur le magnifique label Paxico Records. L'oeuvre d'un scientifique curieux, Malik Abdul-Rahmaan. Producteur et collectionneur de disques, le musicien de Brooklyn consacre 32 titres à l'écriture d'un récit de voyage et de recherches en Malaisie. Voyage à travers le temps tout d'abord, puisque Field Research: Malaysia chronicles conte la quête du producteur à travers les disquaires, à la rencontre de revendeurs et de collectionneurs à travers le pays pour accumuler plus de 100 disques qui retracent l'histoire de la pop musique malaisienne, qu'il s'agisse du folk local, de l'impact de Bollywood sur le pays, du funk de l'Asie du sud-est. (Nous vous avions ainsi déjà évoqué le funk des Philippines) mais aussi de la disco et du rock (notamment l'influence de l'incroyable scène rock du Cambodge).

 

Mais aussi un voyage physique à travers le pays qui se solde par la collecte de sons enregistrés, comme l'appel à la prière depuis sa fenêtre, la nature qu'il arpente ou bien les vendeurs de rue des marchés interminables de Penang. Comme le musicien le revendique, le mélange des traditions des Malais, des Chinois et des Indiens livrent une émanation sonore rare, une palette de tonalités de styles et de rythmes uniques dont il n'avait jamais fait l'expérience lors de ses précédents voyages.


C'est donc ce récit multiple, naturellement subjectif dans la démarche de création (notamment le passif de beatmaker hip-hop qui fait naturellement tendre le disque vers une beat-tape) que nous narre Field Research: Malaysia chronicles. 32 titres qui brassent dans le patrimoine de la musique locale, mais qui se présentent tout autant comme une carte postale sonore de ce que l'oreille peut y piocher et qu'un musicien peut magnifier. Et c'est avec cette grille de lecture qu'il faut se pencher sur ces enregistrements. 

Visuel : (c) DR