Aller au contenu principal

Les légendes oubliées du reggae roots en un documentaire

Congo Beat, un retour dans l'histoire.

Par Jean Morel

L'histoire est belle comme celle d'un rêve de gosse. Deux musiciens de Tel Aviv qui voyagent en Jamaïque sur les traces de leurs idoles dans l'espoir d'enregistrer avec eux. Le film suit donc les tribulations de Kalbata (Ariel Tagar) et de Mixmonster (Uri Wertheim) depuis leur studio à Tel Aviv jusqu'aux faubourgs de Kingston, en quête de leurs chanteurs favoris d'une époque révolue. Ce que l'île leur offre est une culture qui les interpelle, les secoue dans leur démarche. Un voyage dans les recoins oubliés du reggae des années 70 et 80, et un regard intéressant sur le monde enfumé et poussiéreux du Rub-A-Dub et de ses champions d'un autre temps.

Et pour les Anglophones, il est disponible ci-dessous.

 

Visuel : (c) capture d'écran