Aller au contenu principal

Internet n’est pas qu’une histoire de cul

Par christophepayet

Tu l’auras constaté ce matin, le regard hagard, le nez encore plongé dans ta chicorée, tout juste réveillé par une matinale radio au plus près de toi, le site de Nova a comme un petit quelque chose de différent. Ce “je ne sais quoi” qui nous fait demander à un collègue : “t’es allé chez le coiffeur ou t’as changé de lunettes ?”

 

Nova bouge encore et toujours. D’Actuel à Novaplanet, Nova s’est intéressé au futur, à l’innovation et a considéré le numérique comme un terrain de jeu supplémentaire, un bac à sable pour son joyeux bordel et ses folles expérimentations. “Le minitel n’est pas qu’une histoire de cul”, pouvait-on lire dans Actuel en novembre 1987 sous la plume de Catherine Nerson. Elle s’intéressait aux “bricoleurs géniaux” qui “redécouvrent l’underground” sur les forum du Vidéotex…

 

Alors Nova bouge encore et toujours, notamment sur le numérique. Radio Nova lance un grand projet de refonte de son environnement numérique, pour que bientôt, vous vous sentiez encore mieux, ici chez vous.

 

Première pierre à l’édifice, le site actuel de NovaPlanet a légèrement été rafraîchi pour le rendre plus aéré. Mais ce n’est qu’une retouche, une pointe de peinture et quelques réaménagements : plus de mises en avant sur la home, un accès direct dans le menu aux “Nova Aime” et aux vidéos de “Télénova”. NovaPlanet reste pour l’instant le même site, avec ses qualités et ses défauts. Mais la transition est enclenchée. Et bientôt, le changement sera radical.

 

Dans quelques mois, à la fin de premier trimestre 2017, c’est un nouveau site et une nouvelle application que nous vous proposerons. Plus stables, plus modernes, plus fluides, plus claires, avec des contenus exclusifs et ambitieux. Un player repensé, un site enfin responsive (qui s’adapte à toutes les tailles d’écran), une offre de podcasts natifs et tout un tas de formats vers lesquels notre envie et notre curiosité nous ont poussés...

 

En exhibitionnistes de la culture, nous sommes déjà excités à l’idée de vous montrer tout ça. Parce qu’internet, c’est aussi, une histoire de cul.

 

Stay stuned.