Aller au contenu principal

L'hommage de Lauryn Hill à Fela Kuti

Accompagnée de Seun Kuti et de l'orchestre Egypt 80.

Par Morane Aubert

Alors qu'elle vient d'annoncer la reconduction de sa tournée MLH Caravan : A Diaspora Calling - avec laquelle l'emblématique chanteuse des Fugees souhaite célébrer les multiples facettes culturelles de la diaspora africaine - Lauryn Hill dévoile aujourd'hui un hommage au musicien nigérian Fela Kuti, accompagnée de son fils, Seun Kuti et de l'orchestre Egypt 80.

C'est lors d'un passage à Paris début septembre dans le cadre du festival Jazz à la Villette, que la chanteuse est venue rejoindre Seun Kuti et l'orchestre Egypt 80 sur scène. La chanteuse a interprété ce mashup de deux classiques : le morceau Lost Ones - sorti en 98 sur l'album The Miseducation of Lauryn Hill - et Zombie (1976) de Fela Kuti. 

Le musicien nigérian est mort en août 1997. Il est considéré comme le père fondateur de l'afrobeat. Il se fait emprisonner pour trafic de devises durant la dictature militaire du général Buhari en 1984. Son fil, Seun, se confiait sur cette période à RFI : "Le premier souvenir que j’ai de mon père, c’est de l’avoir vu en prison. Je ne comprenais pas pourquoi je ne pouvais pas rester avec lui dans sa prison, et pourquoi il ne pouvait pas revenir avec nous à la maison".