Aller au contenu principal

Il était le roi du ska : Prince Buster

Retour en mix sur son immense carrière.

Par Jean Morel

Il était le roi du Ska et il s'est éteint à l'âge de 78 ans. Pionnier de la musique jamaïcaine il a été un des premiers à faire que cette musique ait un écho international. D'abord chanteur dans des choeurs au début des années 50 et même temps qu'il se faisait un nom en tant que boxeur et que chef de gang. Son destin change lorsqu'il devient vigile pour les soirées downbeat soundsystem du producteur légendaire Clement « Coxsone » Dodd. 

En observant et en accumulant une certaine expérience à ce moment là, il finit par créer un soundsystem rival, Voice of The People ainsi qu'un magasin de disques associé : Record Shack. C'est très peu de temps après que Buster se met à produire des disques avec un certain nombre de musiciens, notamment le guitariste à l'origine de la révolution ska : Jah Ferry, notamment sur le morceau « They Got To Go » en compagnie du tromboniste Rico Rodriguez et du batteur Count Ossie. L'importance de cette production discographique est qu'elle créée une identité musicale proprement jamaïcaine à l'heure de l'indépendance des îles. Mais c'est une fois qu'il se mettra en face du micro que la stature de Buster va évoluer vers celle de Roi du Ska, dans la seconde moitié des années 60 avec des tubes come Judge Dread et Shanty Town, des morceaux en forme de chronique de la vie des rues à Kingston. En 1964,le morceau Al Capone est aussi le premier succès au Royaume-Uni, où il fut le premier single jamaïcain à atteindre le top 20. Il fut le premier artiste jamaïcain à ouvrir la voie d'une reconnaissance internationale au point d'influence des groupes comme Madness, nommés ainsi en référence à une chanson du Prince, et responsables d'un revival ska au Royaume Uni…

Prince Buster laisse derrière lui une incroyable discographie et afin de lui rendre hommage, Bintou Simporé a invité dans les studios de Nova, Don Camilo et Fatta du Soul Stereo Soundsystem pour 50 minutes de mix de titres de la légende dont elle diffusera une partie lors du premier Néo Géo de la saison, avec une interview des deux DJs, résidents mensuel de soirées 45 tours aux Nautes à Paris.