Aller au contenu principal

Un zoo transformé en temple du street art

Virée dans un territoire culturel en friche, dans le parc Michelotti de Turin transformé en musée urbain

Par Mathilde Serrell

Girafes, singes, lions, ours, zèbres : tout le monde est là, à coup de bombes de peintures et de grands affichages - pas ambiance tableau naïf genre z'animals accrochés au fond de la salle de classe, mais plutôt bestiaire sous trip.


Un grand chimpanzé vert, deux girafes funky, des bagnards à tête de bête sauvages habillés en zèbres, un tigre pensif, des oiseaux à long bec, un ours polaire rigolard mais aussi... des femmes nues. Cet incroyable bestiaire peint peuple les anciennes cages, exploitant savamment la rotondité des enclos.


On y trouve aussi des citations philososophiques :  « La vie est un cirque » - copyleft David Bowie ; « Homo homini lupus » - l’homme est un loup pour l’homme. Cette dernière citation, que l'on trouvait déjà chez Plaute en 200 av JC puis chez Hobbes au 17ème sicècle, figure donc aujourd'hui au 21ème siècle sur les murs de ce zoo de Turin reconverti en Musée du street art.

Visite-vidéo, en fish eye of course :

Evidemment, ceci n'est pas une invitation à prendre les graffeurs pour des bêtes sauvages...