Aller au contenu principal

Brico-Space = Radiations pas bon !

Le retour de l’Homme Vomi ?

Par Jean Rouzaud

Ressortie d’un drôle de film de science-fiction de 1959. LE PIONNIER DE L’ESPACE est un film anglais, qui imite parfaitement le style des actualités sur les essais spatiaux américains. 

Le noir et blanc donnent à certaines séquences un style documentaire. Ce type de cinéma, appelé d’ « exploitation » – en l’occurrence entre anticipation, suspens et film d’horreur – était bien distinct des films à vedettes grand public. 

Nous sommes dans la niche « fusées et conquête spatiale », et même dans la catégorie « dangers de l’Espace », pour être précis.

Une sorte de pilote d’essai se rend pour Icare, monte trop haut et se brule les ailes dans la stratosphère. C’est l’idée qu’il fallait des casse-cous pour les essais de prototypes et autres expériences inédites.

La chute est terrible : il en revient transformé en Frankenstein, sauf que là, l’EFFET SPECIAL, un déguisement d’ours trempé dans du Vomi !

Après les images techniques et sérieuses, le public avalait cet homme Pizza - Teddy Bear, sorti de nulle part, sans broncher ?

Morale : sommes nous aussi peu exigeants ou schizophrènes aujourd’hui lorsque le sujet nous fascine ? La réponse est oui,  puisqu’il y eut par la suite bien d’autres personnages en gelée, en soupe, en paillasson et autre ersatz (voir  Godzilla, The Fly, Chewbacca, Hulk, Les 4 Fantastiques...)

Le Pionnier de l’espace. De Robert Day. DVD. Artus Film. Avec versions, bonus, historique et surtout un livret couleur de 84 pages sur la SCIENCE-FICTION ANGLAISE, avec des dizaines d’affiches photos collectors dans cette veine délirante.