Aller au contenu principal

Un artiste repasse sur les graffitis pour les rendre intelligibles

Le troll du toyage.

Par Jean Morel

C’est peut-être l'un des plus grands trolls de l’art du graffiti que l’oeuvre entamée par Mathieu Tremblin qui travaille à Rennes et à Arles. Après des études à l’université des Beaux-Arts, il a commencé des interventions urbaines sur la culture graffiti, en forme de provocation, il “nettoie” l’oeuvre des graffeurs, passant les signatures à un crible quasi informatique. Un "toyage" artistique qui ne plaira peut-être pas à tous. Mais qui fait quand même sourire.