Aller au contenu principal

Deutsch Venezuela Cosmic ?

Archives sonore à Caracas.

Par Jean Rouzaud

En écoutant la compile VENEZUELA 70, on replonge dans les sons incertains et expérimentaux des synthétiseurs de ce début des seventies, mais façon latino moderne.

On pense tantôt à Santana, ou un zest d’Al Di Meola, chez ces compositeurs vénézuéliens, souvent d’origine allemande, et aussi à leurs modèles vraiment germanique du KRAUTROCK ! (Can, Amon Duul , Neu, Popol Vuh…)

Des sons synthétiques mêlés à ces percussions exotiques, entrelacées à du Jazz mais aussi des sortes de BOOGALOO ! C’est à la fois doux et dépaysant. On pense à des musiques de films ou de piano-bar à la mode SALSA , mais teinté de Psychédélisme, comme leur voisin brésiliens de Os Mutantes.

Ces créateurs sur lesquels ont déteint plusieurs influences : Vytas Brenner, Pablo Schneider, Miguel Angel Fuster, mais aussi Angel Rada ont plongé dans les nouveaux sons de l’époque, en gardant en tête leur jungle sud américaine et les racine caribéennes !

Tresse d’influences, ces plages souvent instrumentales d’où jaillissent quelques voix lointaines comme des mélopées d’indiens amazoniens, comblent les fanatiques de FUSION. 

Les spécialistes y entendent même du Fandango et de la Malaguena espagnols ! D’autres y perçoivent un Rock Psyche…

Tout cela ne se clarifie qu’après la deuxième écoute : normal, le nom technique est "African American Funk and Jazz, Caribbean & Latin polyrhythms"

Seul un Remi Kolpa Kopoul pourrait démêler les multiples influences de ces fous de compositions et d’électronique naissante…

J’ai essayé de l’imiter. 

 

VENEZUELA 70 . Cosmic visions of a latin American earth. 

Venezuelian Experimental Rock in the 1970s. Soul Jazz Records . 

CD 16 titres + un Booklet historique et photos de 25  pages .