Aller au contenu principal

De l'art de ne rien faire

En Corée du Sud, il existe une compétition officielle de glande et farniente.

Par Sophie Marchand

Amis sportifs, hyperactifs, scotchés au téléphone et éternelles piles électriques, voici une compétition à laquelle vous allez certainement échouer. The Space Out Competition - un évènement à mi-chemin entre le sport et l'art - a été créé en 2014 par l'artiste WoopsYang et récompense le plus inactif. Cette performance qui a lieu chaque année au Ichon Hangang Park à Séoul consiste en effet à départager 70 athlètes (sélectionnés parmi 2000 candidats) qui vont devoir se distinguer en ne faisant rien. Rien du tout. Aucun gadget n'est autorisé, pas de smartphones, pas de droit de dormir, ni de parler.  

Il faut apprendre à ne rien faire.  

 

 

L'artiste a conçu cet évènement sportif en constatant que la société moderne devait apprendre à s'ennuyer, pour se soigner des burn out, du stress, de l'hyperactivité bref de tous les maux de la modernité. L'idée derrière cette performance est aussi d'inciter tout le monde à faire un pas de côté pour prendre soin de soi. Et l'artiste songe à exporter son concept !