Aller au contenu principal

Retour en mixes sur le Weather Festival

Nova a enregistré la scène Light it Up ! de Burn Energy Drink

Par Jean Morel

Ce week-end se tenait à Paris un des évènements électroniques les plus importants d'Europe, le Weather Festival reprenait ses droits au Bourget avec une programmation surréaliste et extrêmement pointue pour les amateurs de house et de techno. 

Pas moins de 6 scènes étaient éparpillées sur le tarmac du Parc des Expositions du Bourget pour le Weather Festival et notamment la scène Light it Up ! de Burn Energy Drink

Vendredi soir cette scène faisait un focus sur deux DJ, la performance live de Nick Holder tout d'abord, producteur de Toronto  fasciné par le Hip Hop et à la House qu'il a vu naitre dans les années 80, il tombera finalement en extase devant les sons plus froids de Detroit. 

En deuxième partie de nuit, la scène Light it Up ! de Burn Energy Drink  et les ondes de Nova acceuillaient le set de Marquis Hawkes. Avec pour base la house de Chicago, cet Anglais globe trotter expatrié à Berlin s'amuse à y infuser la rigueur des montées techno. 

Samedi soir nous avons immortalisé la prestation extrèmement funky de Daniel Wang, américain résidant à Berlin et célèbre pour avoir arpenté la scène House de Chicago à la fin des années 90 mais dont la culture musicale puise autant vers le disco-funk. Puriste de la dance music, il défend aujourd'hui les sons analogiques. 

Puis ce fut Akirahawks qui lui succèda aux platines vers 1h30. Producteur allemand et figure ancrée dans le paysage berlinois. Ses sets sont eux aussi très orientés vers la funk. En plus de ses activités de DJ, il co-dirige le label House Mannequin, résolument house.