Aller au contenu principal
Qu'on lui coupe la tête !

Qu'on lui coupe la tête !

Un tumblr compile les affiches de films qui coupent la tête aux femmes.

Par Laura Cuissard

 

«Tout ce dont vous avez besoin pour faire un film, c'est d'une fille et d'un flingue», disait Jean-Luc Godard. Ok pour la fille, mais il la faudra décapitée : le tumblr The Headless Women of Hollywood a compilé des dizaines d'affiches de films, de couvertures de livres, de publicités qui mettent en avant le corps d'une femme, mais où la tête est soigneusement coupée ou le visage cachéImpossible de la regarder dans les yeux donc, puisqu'on n'offre au spectateur que des pieds cambrés, des lèvres peintes et des décolletés push-up. 

 

 

Cela se vérifie aussi bien pour les blockbusters que pour les films d'auteurs (Youth de Sorrentino, Under the Skin avec Scarlett Johansson ou certaines affiches de Lynch). Même les films d'animation sont concernés : l'affiche des Minions met en avant les jambes d'une jeune femme coupée à la taille. Les femmes sans têtes sont également présentes sur les affiches de films français, avec notamment celles des Infidèles de Jean Dujardin et Gilles Lellouche, qui avaient fait polémique lors de la sortie du film en 2012. 

 

A la base de ce projet, il y a la comédienne américaine Marcia Belsky. Elle souhaitait rendre visible cette tendance à fragmenter le corps des femmes, à le fétichiser et arriver ainsi à la déshumaniser. Se concentrer uniquement sur un corps (qui, soit dit en passant, est toujours parfait), c'est sous-entendre que toute femme est interchangeable. "C'est le visage qui fait de nous des individus" écrit Marcia Belsky - et on pense au visage tel que Levinas le définit en philosophie, à savoir comme la première expérience de l'autre comme un être à part entière. Elle finit par un énervé "DAMNIT, HOLLYWOOD!!! WE WANT HEADS!!!!!!!!!!!!!!!!!", que l'on pourrait traduire par "MERDE, HOLLYWOOD !!!! ON VEUT NOS TÊTES !!!!"