Aller au contenu principal
Le clip de la semaine #84 : Ibrahim Maalouf

Le clip de la semaine #84 : Ibrahim Maalouf

Offrez-vous un voyage musical dans un désert sibérien.

Par Sophie Marchand

Pour ses nouveaux projets, Ibrahim Maalouf a décidé de se dédoubler et de rendre hommage à toutes les femmes qui l'ont inspiré. Il y a d'abord le projet Kalthoum - qui est évidemment un hommage à la musicienne égyptienne et qui célèbre les grandes musiciennes. Et il y a un autre opus, Red & Black Light qui se présente comme un hommage aux femmes de la vie d'Ibrahim Maalouf .

Plus généralement, ces deux disques sont "une ode à la femme d’aujourd’hui et à son rôle fondateur et fondamental pour espérer un avenir meilleur. Les femmes de ma famille ont eu, et ont encore aujourd’hui, une influence incommensurable sur tout mon travail musical. Notamment parce qu’elles m’inspirent considérablement dans leur façon de gérer leur quotidien et celui de leur entourage. Malgré des vies en labyrinthes, complexes et souvent dramatiques, elles portent en elles une force et une stabilité similaires à une forme de transe inébranlable. Elles me donnent l’impression de ne jamais perdre de vue ce qui est essentiel."

Pourtant le clip qui illustre le titre "Red & Black Light résonne d'avantage comme une ôde à la liberté et nous donne envie de partir à la rencontre de l'immensité de la Terre. Et qu'il célèbre la femme ou la liberté, ce clip - dont les images sont tirées du film "Dans les forets de Sibérie" de Safy Nebbou, est très beau.