Aller au contenu principal

Raving Iran, le documentaire sur la scène techno underground de Téhéran

Tout risquer pour la musique.

Par Jean Morel

Un documentaire se plonge dans la culture rave en Iran. Réalisé par la suisse Susanne Regina Meures, le film évoque les luttes, dangers et persécutions qu'affrontent deux DJ, Anoosh et Arash, « épuisés de se cacher de la police et de la difficulté à pouvoir rayonner davantage » qui organisent une dernière Rave dans des conditions dangereuses, en plein désert.

À Téhéran, ce deux musiciens tentent de vendre leur musique pressée illégalement, sous la menace d'une arrestation, le groupe commence à recevoir des sollicitations de festivals européens, mais ne savent comment faire face à la situation.

Pour rappel la musique « occidentale » est interdite de diffusion à la radio et la télévision en Iran. En 2014, six jeunes iraniens avaient été condamnés à de la prison et 91 coups de fouets pour avoir dansé sur une vidéo virale de « Happy » de Pharrell. Si le docu n'a pas encore de date de sortie officielle, vous pouvez voir quels festivals comptant le diffuser. 

Pour rappel nous vous avions déjà évoqué ce documentaire sur les raves en Iran.

Le trailer du documentaire.