Aller au contenu principal

Il existe maintenant un musée de vos échecs amoureux

A Los Angeles un musée expose des restes de relations qui ont échoué.

Par Jean Morel

Lors d'une rupture, les souvenirs douloureux sont souvent associés à des objets matériels qui donnent le sentiment de n'exister que pour faire perdurer la douleur. Gorgés d'une mémoire commune, il est parfois plus simple de s'en séparer de manière radicale pour éloigner ces réminiscences difficilement supportables.

Mais maintenant vous pouvez aussi en faire don, au Museum of Broken Relationships qui ouvrira en Mai à Los Angeles sur l'impulsion des artistes croates Olinka Vištica et Dražen Grubišic. L'ambition du musée est d'accueillir rapidement 100 objets représentatifs de fragments de relations perdues pour les exposer aux yeux de tous, dans une démarche un tantinet voyeuriste/narcissique tout de même. 

Si vous voulez donc exposer votre tristesse, cela se passe par ici. 

Reste à savoir quelle sensation esthétique procurera ce projets, si ce n'est un gros sentiment de cafard ambiant.