Aller au contenu principal

Bodylanguage au Centre Culturel Suisse

Photos en chair et en os !

Par Agnès Aokky

 "L'art doit discuter, doit contester, doit protester", dixit Georges Pompidou. Démonstration au Centre Culturel Suisse à Paris avec l'exposition Bodylanguage, où vous voyez des corps, des visages déformés, peinturlurés, travestis, vieillis, souillés, sensualisés, avec des artistes au narcissisme criard. Provoquer, déranger votre âme d'enfant de choeur, tel est le dessein de Body Language. Dans cette exposition charnelle, les oeuvres proviennent de l'énorme collection du Fotomuseum Winterthur, le musée de la photographie d'art contemporain en Suisse.

Certains artistes vont déterrer la hache du 3e sexe comme le fait le suisse Ugo Rondinone, il joue à la poupée en découpant des photos de mannequins dans des magazines, il tranche leur tête et il appose la sienne à la place, mimant une moue de « chaudasse » !

Le corps prend des accents hardcore avec la photographe atypico-provocante Nan Goldin en plein coït ou battue par son partenaire, ses auto-portraits ont un goût de soufre comme celui où elle exhibe son oeil au beurre noir triomphant.

Dans le genre poilant, vous avez des postures érotiques pastichées par deux jeunes femmes toutes habillées sur une machine à laver, dans une baignoire, sur la carrosserie d'une voiture, c'est la série Porn d'Anette Mona Chisa et Lucia Tkacova.

Sur le gril charnel sautille une brochette d'autres artistes : Nobuyochi Araki, Laurie Anderson, Walter Pfeiffer, Barry Le Va, Richard Avedon se donnant à coeur nu à travers le corps comme source de revendications, identitaires, homosexuelles ou féministes.

 

Bodylanguage jusqu'au 16 décembre 2012

Centre Culturel Suisse 38 Rue des Francs Bourgeois  75003 Paris

http://www.ccsparis.com/

Entrée libre