Aller au contenu principal

Quels rapports entretiennent les français à la musique ?

Une étude en dit plus sur comment nous écoutons de la musique.

Par A-B Z.

La marque Sonos a dévoilé les résultats d'une enquête sur la musique et son effet sur nos comportements. Réalisée entre décembre 2015 et janvier 2016, cette étude porte sur la façon dont la musique écoutée collectivement agit sur les relations chez soi.

Il s'agit d'une enquête mondiale, puisque 8 pays ont été sondés, et les questions ont été posées auprès de 30 000 personnes, 4007 français y ont répondu. De quoi nous permettre d'analyser nos comportements et voir s'ils sont propices à un peu de chauvinisme.

Pour commencer les amis, nous pouvons prétendre être un peuple mélomane puisque nous sommes le pays parmi les 8 sondés qui consomme le plus de musique sur son temps passé à domicile, mais paradoxalement, nous considérons la musique comme moins importante que nos voisins, notamment en Allemagne. Et elle est sensiblement plus importante pour les françaises, à 55 % contre 52 % que pour les hommes.

L'étude confirme aussi des tendance naturellement prévisibles comme un attrait accru de la jeunesse pour la musique (64% des 18-29 ans la juge très importante, contre 37 % pour les plus de 60 ans), et que par conséquent les enfants ont tendance à changer la musique que les parents jouent.

L'éudue des titres favoris revèle chez les français une quête de relaxation pour 65% des sondéset pour 47 % d'entre eux, le but est de "se sentir heureux". 

Et plus étonnant dans l'étude Sonos : 45% des femmes préfèrent écouter de la musique plutôt que de faire l’amour…

Comme quoi rien n'est plus utile qu'une étude que vous pouvez retrouver sous forme d'infographie ci-dessous.