Aller au contenu principal

Les Photo Walks

Des balades virtuelles dans la chronique "Syndrôme culturel"

Par Mathilde Serrell

11h : l’heure des nouveaux syndromes et nouvelles pratiques des années 2010.

Les Photo Walks, c’est en fait la jolie histoire d’une fonctionnalité qui dépasse les attentes prévues…

Les Hangouts de Google+ aussi appelés "vidéos-bubbles" permettent de filmer quelque chose et de le partager en direct lors d’une conversation à distance – sur le principe de Skype, mais sans limite de participants, qui apparaissent tous dans des cases vidéo en bas de l’écran. Pratique pour co-diriger un tournage ou une séance photo à distance, mais surtout pour ceux qui ne peuvent pas sortir de chez eux...

Le photographe américain John Butterill, inconditionnel des balades dans la nature, a eu un jour l’idée de partager ses promenades ceux qui ne peuvent pas se balader à l’aide des Hangouts de Google+ : la communauté des Photo Walks s’est peu à peu formée.

Pensées en premier lieu pour ceux qui ne peuvent pas sortir de chez eux parce qu'ils sont souffrants ou atteints d’un handicap, les Photo Walks attirent aujourd'hui des internautes du monde entier, qui souhaitent simplement se changer les idées et découvrir de nouveaux panoramas, en groupe, et avec un commentateur…

On peut retrouver ces PhotoWalks en vidéo sur Youtube : à New York (en plein Central Park, avec en bonus quelques accords de banjo par un musicien installé là), à Singapour, à Nara au Japon, à Rome, et même au campus Google à Mountain View.

Une balade connectée à 10h30, à la place de votre pause café, c’est quand même plus excitant que le marron-beige de la machine à café et les conversations de la même couleur, non ?

Et c'est à peu près la seule raison que vous aurez de retourner sur Google+!