Aller au contenu principal
Le temps des révoltes, grèves sur cartes postales

Le temps des révoltes, grèves sur cartes postales

Destroy et baston sur cartes de voeux.

Par Jean Rouzaud

Entre 1900 et 1914, la soi-disant belle époque alignait, par an, près de 1500 grèves et révoltes en France !!! La guerre de 14 envoya bien des militants « ad patres », ce qui éteignit les luttes sociales. Oui, la vraie histoire est sans pitié…

Les éditions l’Echappée sortent un livre  sur ces révoltes, car la classe ouvrière, après un siècle d’industrie,  commençait à comprendre son malheur. Anne Steiner qui est spécialiste de ces luttes, a déjà sorti 2 ouvrages sur ce monde des anars,  illégalistes de la Belle époque et les guerres sociales à Paris et en banlieue.

Et la troupe, envoyée par l’état, les patrons, les puissants, tirait dans le tas… Emile Zola l’a raconté plusieurs fois , mais cette fois ce livre : »Le temps des révoltes« nous en montre une partie ! Car  pendant ces années folles, on imprimait sur des cartes postales ces manifestations et ces militants, parfois en action !

 

Il y a même des cartes postales de ce que ces insurgés ont détruit ! On cassait, on photographiait et on s’envoyait la carte avec la photo du groupe ou son action. 

Vous l’avez compris. Les journaux étouffaient ces affaires ou mentaient ( déjà !), et ces cartes postales étaient la presse underground de l’époque, la Free Press !

 

Et en prime la mémoire restait, puisque ces photos circulaient. 

Quel exemple ! Aujourd’hui on devrait encore imprimer sur cartelette nos groupes, nos héros, nos bandes , nos gestes, nos concerts, car la presse aplatit et dilue.

L’image brute est naïve mais forte, comme une image pieuse et facile à distribuer.

On ne dira jamais assez à quel point le passé contient d’idées à réutiliser demain.

 

 

Le Temps des Révoltes par Anne Steiner. Editions l’Echappée. 170 Pages. 19euros

Une histoire en cartes postales des luttes à la Belle époque. Livre relié 120 illustrations