Aller au contenu principal

Oldbini, la parodie du journalisme 2.0

La quête du clic tournée en dérision.

Par Jean Morel

Si vous aussi vous êtes un peu blasé par les news quelque peu « pute à clics » que l'on trouve sur de plus en plus de sites dit d'information, nous avons trouvé de quoi contenter vos pensées les plus amères. Un compte twitter caustique tourne en dérision l'agence de publicité/média Konbini, qui est, pour beaucoup, symbole de cette quête de l'audience totale. Le nom de cette parodie : Oldbini. Leur concept est très simple : « Nous sommes Oldbini, un site entièrement dédié à la pop culture, mais avec des news hyper old déjà vues partout ».

Le compte twitter joue donc avec ironie sur des valeurs ( tares ? ) phares du journalisme 2.0 : la quête absurde de la news la plus récente et cliquable possible et la volonté d'être toujours plus qu'à la page. Et c'est souvent très très drôle. D'autant plus drôle que, pour nous aussi, ça fait toujours du bien de se regarder dans une glace de temps en temps. 

 

 

 

 

 

Mais le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils n'y vont pas avec le dos de la cuiller. Certains tweets sont ouvertement à charge contre les pratiques commerciales du groupe Konbini : « Brand Content » pour Coca-cola, Netflix etc. Et la ligne éditoriale n'est pas épargnée non plus. Outch, pas toujours hyper sympa quand on sait que ces pratiques sont maintenant omniprésentes dans la presse en ligne.  

  

Oldbini, c'est par ici.