Aller au contenu principal
2015 en plus de 50 Morceaux

2015 en plus de 50 Morceaux

La sélection des morceaux qui ont fait 2015 dans le Nova Club commentée de David Blot.

Par David Blot

Un adieu à 2015 en plus de 50 morceaux, à lire, et à écouter. Attention, cette sélection est forcément personnelle, sinon ce n'est pas drôle. 

50 - JEFF BRIDGES Hummmmmm

Commençons par le disque le plus improbable de l’année, un exercice de relaxation pour vous accompagner dans les bras de Morphée conté ou juste murmuré, par le Big Lebowsky himself. Notez que l’effacement de l’artiste est total puisque nous sommes supposés sombrer dans le sommeil et ne jamais écouter le disque en entier. Si tous les musiciens pouvaient avoir la même modestie… ils seraient acteurs. 

49 - JOKE 2014 A L’infini

Depuis Montpellier, Joke ouvrit le bal des premiers jours de 2015, engourdis mais pas encore endeuillés… Smooth et criminel, 2014 suspendu, chill à l’infini. 

48 - SAM TIBA Still Breathing

Ce jeune homme, dont le talent se confirme chaque année, a intitulé « Still Breathing » (« Toujours en train de respirer »), le premier morceau de son Ep « Not Dead Yet » (« Pas encore mort »). Sacré 2015 ! 

47 - R KELLY Backyard Party 

Ce n’est pas la montée du FN en région PACA qui va empêcher Robert de s’éclater. 

46 - KENDRICK LAMAR Black Friday (A Talez of Two Cities Remix)

Je vous préviens qu’il n’y aura aucun morceau de « l’album de 2015 » dans ce classement. 

45 - VOILAAA Spies Are Watching Me feat. SIR JEAN

Miracle à Lyon.

44 - VINCE STAPLES Summertime

Encore un nom de rappeur à retenir. C’est plus facile quand il n’y a pas de Young ou de Lil dans le nom. « Vince Staples », ça claque

43 - DJ ANGELO See The Sea feat. MYRTO JOYCE

Parce que, un nom c’est important. Prenez « Dj Angelo » ça prête à confusion. On dirait un dj d’EDM dance pour pré ados, alors que le type est grec et fait de la deep house. Tragique.  

42 - PURITY RING Stranger Than Earth

C’est vers l’electro pop de Chvrches et (surtout) de Grimes que se sont portés les préférences des critiques au rayon de la pop gentillemment synthé 80’s. Mais c’est à Purity Ring qu’iront les préférences en la matière de votre serviteur.

41 - JAY ROCK Vice City feat. BLACK HIPPY

Les potes de Kendrick avec Kendrick c’est parfois mieux que Kendrick sans ses potes.  

40 - EBO TAYLOR & PAT THOMAS Ene Nyame ‘A’ Mensuro (HENRIK SCHWARZ Blend)

Je suis pleinement conscient du travers Ushuaia de ce morceau fourbe. 

39 - JEREMIH Lil Freak Shawty

Tuerie. Pardon, je veux dire : c’est super. 

38 - FATIMA YAMAHA What’s A Girl To Do

En fait elle ne s’appelle pas Fatima Yamaha. Et ce n’est pas une femme. Et ce disque ne date pas de 2015 mais de 2004. Mensonges sur le dance floor. 

37 - LEVON VINCENT Woman Is An Angel

Trois Colts et un Pendu. 

36 - VEE THA RULA Dat Lingo feat. KIND INK & BRICC BABY SHITRO

Pfffiuu, la meilleure boucle d’intro du monde de l’année. 

35 - DOUG HREAM BLUNT Fly Guy

La faille temporelle. 

34 - KITTY, DAISY & LEWIS No Action

J’ai l’impression que je suis un peu tout seul sur ce morceau. 

33 - TATE KOBANG Bank Rolls (Remix)

Pulsatif.

32 - PRINCE 1000 X’S & O’S

L’auteur de ces lignes n’a pas pris, comme le titre de ce morceau le suggère, 1000 taz mais, oui, Prince a bien sorti un très très bon morceau en cette première partie du XXIème siècle.

31 - JONWAYNE Dirty Dan

Ce type a une telle classe, sensibilité, tout ça. Prodigieux Jonwayne, prodigieux. 

30 - KORNEL KOVACS Pantalon

Le truc le plus foutraque et rigolo de l’année. Merci Teki.

29 - KURT VILE Life Like This

Restez avec nous : on entre dans les disques vraiment biens !

28 - ILOVEMAKONNEN Leave U 4 Myself 

Ca ne ressemble à rien. Enfin je veux dire, dans le bon sens. Et l’autre aussi. 

27 - MICACHU & THE SHAPES Oh Baby 

26 - TIRZAH Make It Up

Je dois admettre que j’ai certainement du tricher un peu sur la véracité de mes sentiments pour que ces deux disques produit par Mica Levi (Micachu donc) se retrouvent côte à côte dans ce classement. Il n’y a pas de coïncidences.

25 - NEW ORDER Restless

Bon finalement, le premier single sorti cet été, qui était moyen, ben c’était la meilleure de l’album… Tout ça pour ça. 

24 - HANNI EL KHATIB Two Brothers

Le tournant disco de ce morceau est détonnant.

23 - BUSY SIGNAL That’s How We Do It

Découvert sur Radio Nova - ma radio coup de coeur. 

22 - ST. JULIEN Evenbud feat. BUDGIE

Découvert totalement par hasard et j’étais content de moi, tellement content que j’ai été un peu déçu quand j’ai appris que c’était un pseudo de Funkineven et que je n’étais pas le seul à connaître ça. 

21 - ROMAN FLÜGEL Sliced Africa

Musique électronique allemande et dansante de qualité supérieure. 

20 - FATHER JOHN MISTY Holy Shit

Au cas ou je dois m’enfuir dans une ferme dans la Creuse, au coin d’un feu d’hiver et en attendant le pot-au-feu de rutabaga, ça peut servir. 

19 - JULIA HOLTER Feel You

Ce top devient très joli.

18 - VALD Bonjour / Selfie

Et bim, deux morceaux pour le prix d’un. Et non, vous ne verrez pas PNL plus bas dans ce classement je n’y suis pas arrivé. Je ne juge pas PNL, mais je valide Vald.

17 - BEACH HOUSE Space Song

Je n’avais jamais écouté (ou fait attention à) Beach House avant, mais cette ritournelle m’a emballé. Toutes les personnes qui me disent que ce morceau est la copie conforme d’un autre morceau de Beach House, je ne veux pas vous entendre.

16 - JAMIE XX Loud Places

Le premier de la classe se détermine au nombre de jaloux. 

15 - DODI EL SHERBINI L’Eternel Retour 

Techniquement un disque de 2014, mais faîtes pas suer. Et c’est un premier disque. 

14 - MILEY CYRUS Space Boots 

Rappelez vous ! Miley était notre jeune numéro 1 de 2013 (notre classement 2013 disponible ici) ! Au Nova Club, l’esprit maison ce n’est pas « on prend, on jette », nous, on s’engage à suivre les talents sur le long terme. 

13 - YOUNG THUG Raw (Might Just)

Rappelez vous ! Thuggie était notre n°1 de 2014 (notre classement 2014 disponible là) ! Notre ami a du sortir près de 500 morceaux cette année, le reverra t’on dans la dernière ligne droite ? Mystère et thug de gomme. 

12 - SOPHIE Just Like We Never Said Goodbye

PC Music peut bien imploser. Ca ferait bouquet final.

11 - TAME IMPALA New Person Same Old Mistakes

Au choix : « alors ce nouveau Tame Impala, décevant, non ? »  ou bien « alors ce nouveau Tame Impala, décevant ? Non. »

10 - THE GRUBBY MITTS To A Friend’s House The Way Is Never Long

C’est vraiment bien et même émouvant. Si vous ne deviez n’écouter qu’un disque dans cette liste, ça serait celui ci et pas les neuf autres devant ou les quarante derrières. En plus, vous ne le connaissez pas, avouez… 

9 - BIG SEAN Blessings feat. DRAKE

« Waaaaay Up, I Feel Blessed  !» ! Je m’excuse auprès de mes collègues d’avoir trop souvent beuglé ce refrain cette année dans les couloirs de la radio (sauf Mélanie Mallet, notre chef d’antenne - je la déteste). 

8 - BICEP Just

La house anglaise bloquée en 1991 c’est celle que je préfère cinq minutes par jour.

7 - LIL DICKY Pillow Talking feat. BRAIN

Le truc le plus trippé de l’année. Notez (et je ne rigole pas) qu’il y eu beaucoup de bons disques rigolos en 2015.  

6 - WIZKID feat. DRAKE & SKEPTA Ojuelegba (Remix)

Joie de vivre et santé. Mais c’est mieux sans Skepta à la fin. 

5 -LA PRIEST Oino

Ca ferait un tube parfait pour Radio Nova. Ca tombe bien : ce fut un tube parfait de Radio Nova.

4 - FUTURE Thought It Was A Drought et tout l’album.

Future s’adresse à Kendrick :  « Salut Kendrick, ça va le «meilleur disque de 2015» ? Tu me vois tout en bas là ? Je suis 4ème chez Blot, ok ? Ca te calme hein ? »

3 - SUFJAN STEVENS Death With Dignity

Tact. « Mourir dans la dignité ». Retournez en case 48.

2 - MIGUEL A Beautiful Exit et tout l’album.

C’était l’album r’n’b de l’année. Personnel et ambitieux, lorgnant du côté de « Purple Rain » et arrivant même à rendre crédible des plans à la Lenny Kravitz. Ce fut aussi mon pire concert de l’année, mais bon, ça m’apprendra à aller à un concert. 

1 - TRAVI$ SCOTT Drunk feat. YOUNG THUG 

Au départ j’ai découvert ça un matin de juillet au milieu du flot quotidien des nouveautés téléchargées de Young Thug. Un piano parfait, une prod invraisemblable, et Thug qui rugit de déchirure. Au final on retrouve le morceau sur le premier album de Travi$ Scott (et oui on aurait aussi pu mettre « Antidote »). Soyez snob : préférez le mp3 original, en 192 kbps et sans rajout de Bieber. « Drunk » : enfumé, poignant, hypnotique. En apesanteur avant le crash final. 

C’était 2015, à l’année prochaine !