Aller au contenu principal
Média Maker, les lauréats désignés!

Média Maker, les lauréats désignés!

Découvrez les 3 projets retenus pour Média Maker

Par Marie Misset

Il y a quelques mois, le magazine en ligne StreetPress partant du constat que même en crise, la presse arrivait à se renouveler à travers des médias tous neufs qui finissaient par rencontrer leur public pour parler avec pertinence de notre époque, a décidé de lancer le concours Média Maker.

Aujourd'hui, une nouvelle génération de journalites fourmille de projets, et tente à sa façon de participer à ce renouveau du paysage médiatique français.

Malheureusement, il leur manque aussi une aide financière ou certains savoir-faire afin de structurer leur projet et arriver à passer un cap.

D'où l'idée, venue aussi de leur propre expérience de jeune entreprise, d'aider ces nouveaux médias à se créer, puis à survivre et enfin peut-être à vivre.

Alors pour identifier, de nouveaux projets Cécilia Gabizon et Johan Sweisz, fondateurs de StreetPress, ont réuni un jury composé de médias ou d'experts aussi divers que ArteRadio, Publicis Consultant, CheekMagazine ou encore Ulule. Et bien sûr Radio Nova.

Charge alors au jury de désigner les 3 projets retenus parmi les 83 dossiers reçus.

Les 3 lauréats bénéficiant ensuite d'un mentoring quotidien (façon franglaise de dire qu’un mentor surpervisera l’élaboration du média), d'une aide non négligeable de 5000 euros et de 3 mois en plongée dans un incubateur de start up.


Le 12 novembre tout le jury - plus d'une vingtaine de personnes tout de même - était réuni dans les locaux de Capdigital pour écouter les 9 finalistes. Ils avaient chacun une dizaine de minutes pour pitcher leur idée. Puis, tout le monde s'est réuni dans une salle en sous sol pour délibérer.

Au terme d'une conversation épique où les mots ne furent pas mâchés, où les voix furent comptées et recomptées, où les arguments des uns furent réfutés par les autres, un débat où les projets plébsicités au début furent détruits in fine par les remarques pertinentes des autres, une discussion au cours de laquelle certains membres du jury se sont même contentés de pratiquer une rétention sur les chips, oui au terme de tout cela, le jury a enfin réussi à se mettre d'accord sur 3 projets.

Mais que ce fut difficille...

Ainsi, dès janvier, les projets suivants seront mentorés dans la Street School

BUG - comme celui de l'an 2000 mais en mieux - une revue/application (c'est encore à définir) qui traitera d'un monde culturel en mutation numérique. Pour nous accompagner donc dans la révolution que nous sommes en train de vivre


LE QUATRE HEURES - certains connaissent peut-être déjà ce magazine en ligne qui est déjà de qualité et qui propose un reportage par mois- souvent bien écrit et assez iconoclaste. Les fondateurs du quatre heures, quatre étudiants en journalisme en fin d'étude, avaient besoin d'un second souffle, le voilà.



NBW - Un site internet consacré à l'actualité de la mode africaine, un secteur encore largement ignoré par les média, Nbw prévoit de couvrir la mode ainsi que l'industrie textile africaine, avec un angle business et lifestyle.


Des projets que vous découvrir plus en détail à partir du mois de janvier en écoutant "2H15 avant la fin du monde".