Aller au contenu principal

Le fromage, aussi addictif que certaines drogues dures ?

Voilà une bonne excuse pour une playlist.

Par Sophie Marchand

Il est certaines études que l'on peut qualifier de fumeuses, de douteuses, de légères ou de fallacieuses. Et il y en a d'autres qu'on a simplement envie de croire. Celle selon laquelle le fromage serait aussi addictif que certaines drogues dures n'a peut-être pas la rigueur scientifique qu'il faudrait, mais nous convainc quand même. Parce qu'on aime le fromage, tout simplement. Et plutôt que de s'étendre sur cette statistique, et vous rappeler pourquoi parmi les quelques 1600 variétés de fromages que la France produit, il y en a bien un pour vous, on préfère rappeler que nous ne sommes pas les seuls à aimer le fromage. 

Avec des bouts de blague dedans.