Aller au contenu principal

Un député français chante son amour pour Laurent Gbagbo

De l'ingérence musicale du député Guy Labertit.

Par Giulio Callegari

Le journaliste Vincent Duhem de Jeune Afrique est tombé sur une perle. 

Un clip infernal où l'on croise l'ex Monsieur Afrique du Parti Socialiste en train de pousser un petit reggae avec le MC ivoirien Komandant Simi OL. 

Labertit, ancien fidèle de Laurent Gbagbo, fait dans "L'Afrique à Papa", dans le leçon d'ingérence façon France-Afrique :

« La Côte d’Ivoire est sous tutelle de monde occidental. La France a imposé le zèle de son mauvais cheval. […] Un état de terreur glorifie le vainqueur. Un scrutin bien manipulé qui l’a fait gouverneur, un pays démantibulé géré de l’extérieur.

Lui qui a hébergé l'ancien président Gbagbo lors de son exil en France chante tout son malheur, la nostalgie de ses intérêts perdus en Côte d'Ivoire.

L'accident diplomatique est surtout musical, là-dessous.