Aller au contenu principal

"Une Vie Magnifique" : le plaisir du court-métrage

Le concours de Magnum Ice Cream, i-D et Xavier Dolan a porté ses fruits.

Par Sophie Marchand

Lorsque Xavier Dolan est appelé à se prononcer sur ce que signifie la fidélité à ses convictions et à son plaisir, forcément il le fait avec beaucoup de coeur et d'implication. "Vie Magnifique : Be True To Your Pleasure" est ainsi le concours de courts-métrages lancé par Magnum Ice Cream avec le réalisateur québécois et i-D magazine. Grâce à cet appel à projets, trois réalisateurs indépendants et originaux ont été sélectionnés, soutenu économique et professionnellement, et ont pu mettre en forme leur idée de l'épanouissement sincère et personnel. Car être fidèle à son plaisir, c'est aussi être capable de l'assumer et de s'émanciper grâce à cela. 

Si l'on ne présente plus Xavier Dolan, le réalisateur de Mommy, Laurence Anyways ou Les Amours Imaginaires qui prend l'engagement de célébrer la jouissance de la création, le concours a surtout permis à trois jeunes cinéastes qu'il a sélectionnés d'émerger et de créer des films de qualité. 

Ainsi Patrick Downing a pu réaliser Zap, ôde à la jeunesse éternelle et au plaisir qui ne cesse jamais de nous stimuler. 

Pensé en collaboration avec le styliste Ari Seth Cohen de l'Advanced Style blog, le film nous plonge dans une expérience esthétique, électrisante et magique qui lie deux personnes dont l'âge n'a pas entamé l'espièglerie. Et avec leur goût du jeu et l'attention portée à leur style, ils nous rappellent que La Vie Magnifique ne cesse pas tant que l'on conserve en nous une pointe de folie et que le Plaisir n'a pas d'âge. 

Mais le plaisir, c'est aussi celui que l'on s'autorise et que l'on s'accorde. C'est d'ailleurs le thème du court métrage Kai réalisé par Andrew Cummings : on y découvre une danseuse puissante, acharnée et prête à tout pour s'améliorer.

 Mais le geste lui résiste et il lui faut se laisser l'espace du plaisir pour devenir meilleure. C'est en s'ouvrant au monde que la danseuse devient excellente, et Une Vie Magnifique se célèbre dans cette redécouverte de la beauté et de la puissance naturelles. Car Le plaisir, c’est de lâcher prise.  

Enfin, Wild Space, le film de Kara Smith célèbre la prise de risque et le goût l'aventure. On y découvre un pêcheur-pirate prêt tout pour retrouver l'amour de sa vie. 

Car c'est parfois en mettant sa vie et son coeur en jeu que l'on finit par atteindre La Vie Magnifique, celle que l'on a rêvée et que l'on découvre que le Plaisir, c'est de suivre son coeur.  

Ainsi, ce concours de courts-métrages donne une place au plaisir dans la création et nous aide à assumer l'idée d'une vie où la jouissance et le bonheur sont centraux : car que serait une journée sans plaisir ? Et l'essentiel est de rester fidèle à soi-même.