Aller au contenu principal

Massacrer les classiques du rap français, bonne stratégie ?

Une reprise du doc par Black M suscite dégoût et énervement.

Par Jean Morel

Le rap français est un milieu où l'on ne rigole pas trop avec les notions de classiques et l'héritage des grands noms. Si l'adage « c'était mieux avant » est incroyablement horripilant quand on voit la créativité et la qualité des productions d'une certaine scène française, il est vrai qu'il est tout autant énervant de voir des grands pontes (en ventes de disques hein, pas en qualité discographique) qui ont dévoyé l'art du emceeing de morceaux en morceaux se racheter une virginité en reprenant des titres ou des beats qui ont fait l'histoire du mouvement dans notre hexagone.

Le dernier massacre en date est un extrait d'une compilation censée rendre hommage au Secteur Ä, avec des grands noms du rap d'aujourd'hui. Si la présence de Nekfeu et de Youssoupha pour honorer l'oeuvre de Passi et sa bande paraît faire sens tant ses derniers ont souvent fait allégeance à l'histoire du rap français, autant la présence de Black M et sa pop-NRJ est plus douteuse. Et choisir Dans Ma Rue de Doc Gynéco repris par Black M pour annoncer la compilation paraît carrément être une balle dans le pied car il s'agit bien là d'un massacre qui a même poussé Doc Gynéco himself à réagir.

 

Ça n'est pas un évènement isolé, car on se rappelle encore avec une certaine douleur quand La Fouine avait osé s'accaparer le sample de Retour aux Pyramides des X Men. Le manque de respect ultime se trouve au refrain "J'ai de la fraîche pour les frères, pas besoin de trône, Fuck les Pyramides, on veut des loves"... Pas grand chose à ajouter.  

Stratégie qui semble donc assez peu payante. Et si vous avez le souvenir de reprises de classiques de rap français massacrés, nous sommes prêts à souffrir avec vous.