Aller au contenu principal
Le documentaire sur Bob Marley

Le documentaire sur Bob Marley

"Marley" à revoir d'urgence sur Arte +7 jusqu'à samedi !

Par Sophie Marchand

Quiconque est fan de Bob Marley se doit d'avoir vu "Marley" réalisé par Kevin Macdonald ("Le dernier roi d'Écosse"), et qui raconte le musicien et artiste culte. A travers un portrait complet de l'enfance, de la vie et de l'art de Bob Marley, ce documentaire est un excellent moyen de découvrir l'individu qui continue d'incarner son île et le reggae. Voici le résumé du film proposé par Arte que l'on vous conseille de le regarder au plus vite (vous avez jusqu'à samedi !)

"Quel était l'homme qui se cachait derrière la star planétaire Bob Marley ? Pour le savoir, il faut puiser aux sources de l'enfance. Né le 6 février 1945 à Saint Ann, village pauvre de l'île de la Jamaïque, il est le fruit des amours d'une mère d'origine ghanéenne et d'un père anglais qui les abandonne. Ni tout à fait blanc, ni tout à fait noir, l'enfant métis, en butte aux railleries, trouve refuge dans la musique et le foot qu'il pratique dans le ghetto de Trench Town, à Kingston, où il grandit, ventre vide et pieds nus. La sortie de son premier album coïncide avec l'indépendance de l'île, en 1962. Pour accroître ses chances de succès, le jeune guitariste et chanteur fonde le groupe des Wailers avec Neville Livingston et Peter Tosh. Leur premier single, "Simmer Down" (1964), mélange de ska et de reggae, lance leur carrière. En parallèle, Bob Marley s'initie au rastafarisme, religion qui prône la paix, l'amour et l'unité, et vénère Haïlé Sélassié, empereur d'Éthiopie, considéré comme la réincarnation du Christ. L'enfant du ghetto y trouve une identité et une figure de père. Sous l'influence de la marijuana (drogue sacrée) et sous sa parure de dreadlocks (coiffure sainte), la légende est en marche. Après une fulgurante carrière, Bob Marley meurt d’un cancer généralisé à l’âge de 36 ans, en 1981.