Aller au contenu principal
"Give'n'Take", le vinyle à emporter partout

Ballade en terre allemande avec le label Uncanny Valley

"Give'n'Take", le vinyle à emporter partout.

Par Estelle Honnorat

"Uncanny valley", alias la Vallée Dérangeante, détermine littéralement le seuil sous lequel un robot androïde nous ressemble approximativement, et par conséquent nous effraie. Ce n'est qu'au-delà d'un certain niveau de perfection que les robots humanoïdes sont mieux acceptés.  

Détendez-vous, on ne va pas vous faire une sélection des robots les plus flippants du net. Chanceux que nous sommes, Uncanny Valley (Dresde) c'est aussi le label allemand qui vient de lancer le dernier EP de S3A, Max Graef, Cuthead et Moony Me. Et ce son qui nous ressemble a décidément dépassé le seuil minimal de tolérance acoustique, c'est une agréable découverte ! 

House aux tonalités hip-hop, l'EP vous plongera tout droit dans un confort proche de celui du meilleur des sofas. Posé et entrainant, préparez-vous très sérieusement à sautiller joyeusement sur vos coussins. 

 Track List : 

 
1.
 
 
2.
  
 
3.
  
 
4.
  
 
5.

 

Le vinyle déjà Sold Out s'ouvre sur un track assez pointue rêvée par le prodige berlinois, Max Graef. Construit sur un effet d'attente, le morceau se fonde sur une structure de claps saccadés qui épousent la ligne mélodique. Il guidera aisément vos pas nonchalants lors d'une petite virée au soleil couchant.

Les deux morceaux suivants amènent des vocaux douillets pour une ambiance presque cosi. Ils sont posés par Cuthead, fondateur du groupe Kunst:stoff Breakz, connu pour ses soirées un peu sauvages et quelques sympathiques altercations avec les forces de l'ordre locales. Et notre doux gangster allemand vous attend au tournant pour une autre orientation musicale, plus house. Une véritable petite frappe funk qui expulsera vos synapses directement sur le sable fin de la plage la plus proche.

On se dirige vers le quatrième morceau avec - attention alerte "cocorico" - notre S3A national ! Après son set au Weather Festival, notre ami reste sur une bonne dynamique avec un track infusée d'acid. 

Un peu moins connu, c'est l'autrichien Moony Me qui clôt les sillons du vinyle avec Magergarten. Au détour d'un parc, on vous donne moins de deux minutes pour balancer votre nuque inlassablement. 

Si votre ballade vous mène sur le quai de la Rapée ce vendredi 3 juillet à 21h pétante sur le ponton de la Concrete... Entrez pour un set inoubliable signé l'équipe de choc : S3A, Max Graef, Cuthead (Live) et Neue Grafik!

 

@Robin Bell