Aller au contenu principal

Nouveau voyage dans la funk du Maghreb et du Machrek

Habibi Funk, nouvelle moisson de beaux disques d'Afrique du Nord et du Liban.

Par Jean Morel

Cela fait maintenant plusieurs mois que nous vous évoquons régulièrement les mixtapes et les sorties de la subdivision du label Jakarta records : Habibi Funk

Son fondateur, Jannis Stürtz, a baroudé à travers le monde arabe, collectionnant des disques qu’on ne cherche pas sur google mais dans de vrais disquaires. C’est lors de ces sessions de digging qu’il a trouvé des disques du liban jusqu’au maroc et en a fait deux compilations, les Arabic/Africa 70s & 70s Rare Vinyl pour découvrir encore et encore des merveilles d’autres régions et d’autre temps.

Le mois dernier il était à nouveau en Afrique du Nord pour un voyage de digging musical, en découvrant de nouvelle perle il s’est relancé dans l’élaboration d’un mix, ce qui lui semblait pourtant difficile, mais à chaque fois la richesse du patrimoine musical de cette région l’émeut et le pousse à continuer.

Au delà de ces mixtapes, ce sont maintenant des rééditions qu’il cherche à remettre en avant et après Dalton c’est au tour de Fadoul d’être la nouvelle coqueluche de Jannis, dont il a fini par retrouver la famille.

Mais pour l’instant c’est ce mélange de musique du Soudan, du Maroc, de la Tunisie et de l’Egypte que nous vous proposons de savourer, avant un DJ set sur le toit de l’Institut du monde Arabe le 3 juillet.