Aller au contenu principal

Le highlife ghanéen exploré par un mix de 45 tours.

Immersion dans le highlife ghanéen.

Par Jean Morel

Certes il vient de Bourg-en-Besse, mais c’est clairement du High-life qui coule dans ses veines. Le producteur Babaliah explore ainsi les morceaux dansants chargés de percussions qui caractérisent le son du Ghana des années 60 et 70. Un mix composé uniquement à partir de sa collection de vinyles 45 tours, qui brasse assez large parmi les grands noms du Highlife, Eddie Donkor, the Ashanti Brothers Band, King Pratt and his African Revolution, mais encore Alex Konadu. On retrouve aussi au cœur du mix deux morceau de Pachanga Cubain, pour souligner l’importance de la musique caribéenne dans la musique ghanéenne. Un beau périble musical au fil du grain du vinyle. 

 

Babaliah loves Ghana by Babaliah on Mixcloud