Aller au contenu principal
(W)Hopper au Grand Palais

(W)Hopper au Grand Palais

Fast food culturel, de l'art pour tous les goûts?

Par Marie Arquié

Hopper s'est ouvert, aussi commenté, twitté, chroniqué, qu'un lancement d'une fusée Ariane (ha, c'est pas vraiment commenté ça? Je sais pas moi, je suis pas journaliste )...

Dire qu'on en parle serait fluet comparé au déferlement médiatique sur l'artiste américain. Du Block Buster pictural cet Hopper. 

Alors chez Nova, on ne vous en parlera pas une fois de ce vieil Edward.

On le fera deux fois.

A nous deux Edwards, l'un que Jean Rouzaud enguirlande, et l'autre que Marie Arquié cajole. Une famille disfonctionnelle à retrouver ici, d'ici peu.

Pour vous faire votre propre idée, et au cas où vous n'ayez ni la télé, ni la radio, ni le journal, ni l'internet (mais alors comment lisez vous cet article, on s'le demande), Hopper c'est au Grand Palais, jusqu'au 28 janvier.

Infos, tarifs et images

 

En passant, voilà pourquoi je serai plutôt pour...