Aller au contenu principal

100 minutes de musique pour 100 ans de mémoire

Viken Arman a créé une pièce musicale d'1h40 pour commémorer le génocide des Arméniens.

Par Sophie Marchand

Alors que dans différentes institutions culturelles, on rend hommage aux victimes du génocide arménien, Trax a mis la main sur un autre type de commémoration, musicale et visuelle cette fois. Time est une pièce de cent minutes créée par Viken Arman qui entend rappeler les cent ans d'histoire qui nous séparent du génocide des Arméniens en ramenant à notre mémoire les différentes étapes par lesquelles l'Arménie est passée depuis. Ce projet, il l'a conçu pour « ne pas oublier. Jamais. Mais rester tourné vers le futur, se reconstruire et avancer. Il n’y a là aucune revendication particulière. Je n’ai absolument rien contre le peuple turc, c’est plutôt leurs dirigeants qui sont affligeants. Même si dans ce projet, on note des passages très crus, l’état d’esprit reste clairement pacifiste. C’est simplement une œuvre de mémoire. ».  

En complément, cette oeuvre sonore a été illustrée par le réalisateur Maxime Gaudet en collaboration avec Jimmy Beauquesne, Manon Dard et Roman Koenig et en résonance avec des images d'archives.