Aller au contenu principal

Welcome to Fabulous Las Vegas

la créatrice du symbole de la ville aux néons s'est éteinte dimanche

Par Marie Arquié & Sophie Marchand

En 1959, à l'extrémité sud du Las Vegas boulevard se plante l'enseigne légendaire, avec son design de loge de starlette, qui acueille les âmes à l'entrée de Las Vegas. Sa face avant indique « Welcome to fabulous Las Vegas » aux automobilistes, tandis qu’au dos on peut lire « drive carefuly » et « come back soon » pour ceux qui quittent la city. 

 

Cette enseigne mythique, on la doit à une artiste qui vient de s'éteindre à l'âge de 91 ans : Betty Willis, "the birth mother of fabulous", comme l'avait surnommée le NY times en 2005, qui est aussi celle à qui l'on doit l'allure du casino Moulin Rouge et du Blue Angel Motel.

 

Ce motel qui lui aussi vient d'être détruit, au grand dam des historiens de cette ville singulière et de l'écrivain Matthew O'Brien qui en avait fait le cadre d'un ouvrage où à chaque chapitre correspondait l'histoire d'un habitant du motel en question. Un bouquin vraiment saisissant à se procurer chez Inculte - comme l'autre livre nécessaire de Matthew sur les sous sol de Vegas et ses occupants : Sous les Néons.

Une des enseignes les plus photographiée et cinématographiée du monde continuera donc à briller bien longtemps après que sa créatrice se soit éteinte. Et l'on se souvient de tous les films et univers fictionnels dans lesquels elle apparaît, directement ou en version détournée - de Colombo à GTA, en passant par The Hangover - et de tous les frigos sur lesquels un magnet à l'effigie de ce signe figure. 

 

 

 

 

 

 

 

Au passage, Las Vegas perd un autre artiste de ses néons légendaires en la personne de Brian "Buzz" Leming, (on est a Vegas, tout le monde a un surnom), à qui on devait les enseignes lumineuses du Stardust notamment, cet hôtel mythique et plus ancien casino du strip, dirigé par la mafia de Chicago, où l'on croisait le rat pack de Sinatra et Dean Martin et qui a fermé ses portes en 2006.

Pour finir, et si vous passez par la ville, sachez qu'il existe un Musée du néon, forme d'art vegatienne par excellence !