Aller au contenu principal
Liu Bolin se cache à Paris

Liu Bolin se cache à Paris

Le roi des caméléons expose sa série inédite "Hide in Paris" !

Par Alice Barret & Sophie Marchand

Le chamaelonidae qu'on appelle communément "caméléon" est doté de cette capacité extraordinaire qui lui permet de changer de couleur de manière à passer incognito et ainsi, se préserver de l'offensive des prédateurs. L'artiste chinois Liu Bolin, certainement très envieux de cette faculté propre à la famille des chamaelonidae a décidé de transposer à sa manière cette faculté animale à l'homme dans une série qu'il appelle "L'homme invisible" ou "Caché dans la ville". 

 

Son travail artistique consiste à disparaître dans ses propres photographies par un travail de camouflage d'une incroyable minutie. L'idée est née dans l'esprit de Liu Bolin en réaction à la destruction du village artistique de Suo Jia Cun dans lequel il avait son atelier. C'était en 2005 lorsque les autorités chinoises étaient chargées de détruire un certain nombre de bâtiments pour construire les structures des Jeux Olympiques. Pour témoigner sa peine, il se fond dans les décombres et se fait photographier. Plus tard, il réalise des photographies suivant le même principe à Venise, New York, Pékin, Paris.

 

 

Outre l'aspect impressionnant de cette performance technique, l'oeuvre de l'artiste peut être interprétée comme une manière de considérer que l'homme disparaît derrière la société à laquelle il appartient. 

 

La galerie Paris-Beijing consacre une exposition à ses nouvelles oeuvres et à sa série "Hide In Paris" jusqu'ici jamais présentée au public  et ce jusqu'au 23 mai, en attendant la grande rétrospective en son honneur qui aura lieu à la Maison Européenne de la Photographie (MEP à Paris). 

Regardez cette galerie bluffante !