Aller au contenu principal

Astropolis 2015 s'annonce anthologique

Une programmation défiant toutes les espérances.

Par Jean Morel

C’est un des rendez-vous les plus attendus du début de l’été, l’événement électronique français par excellence, Astropolis, qui vient tout juste de lever le voile sur sa programmation pour sa 21e édition, les 3, 4 et 5 Juillet.
Astropolis vient de lever le voile sur la programmation des trois grandes soirées de sa 21ème édition, qui se déroulera à Brest les 3, 4 et 5 juillet !

 

Celle-ci s’organisera autour de ses trois soirées cultes, AstroclubBunker Palace le mythique Manoir de Keroual

 

ASTROCLUB

Le vendredi c’est peut être une des plus grandes révélation des années passée, venue de Barcelone, John Talabot, qui aura pour mission d’ouvrir la nuit de l’astroclub. Pour l’épauler, Recondite, figure désormais omniprésente qui performera live, Enfin DVS1, redoutable producteur et nouveau fer de lance ultra respecté de la scène techno clôturera la nuit. 

 

BUNKER PALACE

Le même soir, Le patron de la scène électronique post 10’s sera au Bunker : Dixon, honorera enfin de sa présence Astropolis !

Apparat, à qui le terme de rareté est aussi associé sera aussi de la partie ainsi que Madben et son projet live/vidéo Cymatics (création Astropolis), et c’est le jeune Blutch qui ouvrira le Bunker avec la toute première représentation d’un live également dotée de vidéo, « Equlibrium »,  

 

MANOIR DE KEROUAL

Le lendemain, l’heure est au grand rituel qui investit le bois de Keroual durant une rave éveillée de dix heures au travers des cinq univers de la soirée que sont l’Astrofloorla CourMekanik, le Chill Out et la Scène Tremplin

 

Sur l’Astrofloor, on retrouvera un nouveau duo de la scène parisienne, Torb,  et sa techno hypnotique jouée exclusivement en live. Le grand nom qu’est Loco Dice lui succèdera tandis que ce sera le retour de Rone . Mais aussi le boss de Bedrock, John Digweed . Le Sonic Crew verra les choses en grand et Boys Noize achèvera les oiseaux de nuit d’Astropolis par un set Acid.

 

Dans Cour, Kolde, et une techno personelle qu’il jouera en live. Kowton, digne représentant de la scène de Bristol. L’obscurité berlinoise de Marcel Fengler, résident du Berghain. De la House aussi avec Paul Woolford ainsi que le légendaire Robert Hood avec une performance hybride entre live et set, lors de laquelle il s’accompagne de boîte à rythmes. Au rayon légende Lil Louis aura en mains la clôture de cette belle Cour.

 

Autre scène ; Mekanik : Mondkopf viendra présenter son side-projet Extreme Precautions tandis que Koudlam,présentera sa vision de la musique. Un show avec des voix : The Bug, et un  MC, Manga. Pour les oreilles qui aiment se faire vibrer hardcore et de gabber seront aussi d’Astropolis avec le hollandais Ruffneck, et Igneon System, des français aussi Section Grabuge et un grand parrain : Manu Le Malin, et sa muse Elisa Do Brasil. Copieux.

 

Enfin, Astropolis renouvelleun espace Chill Out avec la venue exceptionnelle du fondateur de Hard Wax, Chain Reaction et moitié de Basil Channel et Maurizio, Mark Ernestus, qui proposerons des voyages musicaux en compagnie du rennais Upwellings et une vision dub techno en live.

 

Que dire de plus à part que nous somme obligés d’y être.