Aller au contenu principal
Bartabas: La voie de L'Ecuyer, Opus 2012.

Bartabas: La voie de L'Ecuyer, Opus 2012.

A 16h, le Gift Shop du grand mix vous offre un poney.

Par Marie Arquié

 

Pour le premier Gift Shop du Grand Mix après-midi, il est de bon ton de réaliser vos rêves d'enfant, et dites le maintenant, vous avez toujours voulu un poney.

Qu’à cela ne tienne, allons voir « Les voies de L’écuyer, Opus 2012 » de Bartabas tous les week-end jusqu’en décembre aux Ecuries de  Versailles.  

 

 

 

« Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté. »

On a peu l’occasion en ces temps pluvieux et puis modernes aussi, d’appliquer le vers de Baudelaire à un quotidien qui n’a pas l’air bien beau.

C’est ainsi que dès qu’une porte s’ouvre sur ce type d’Eden on n’hésite pas vraiment à s’y engouffrer, intrépides.

Pour le coup, ce sont deux portes qui s’ouvrent simultanément. Elles donnent dans une grandiose carrière d’équitation où des lustres plumeux dessinent des ombres douces. Le jour s’y invite quand entrent les chevaux racés, leur déroule un tapis lumineux où virevolte la poussière soulevée par le pas rythmé. Une gloire simple.

 

L’équestre est un art qui se vit religieux

 

Sur la musique classique souveraine, les tableaux équestres se succèdent, véritables ballets de couleurs et de figures géométriques, de lumières, de danse, d’escrimeurs qui appellent le duel. S'alternent le technique précis, le travail conscient et la poésie absolue, celle de chevaux évoluant en liberté qui composent alors un tableau où la culture du dressage redevient nature en un Fantasia vécu.

Pour rythmer l’ensemble, régulièrement, l’écuyer pur entre en scène, le cavalier seul, en harmonie totale avec sa monture. Tous deux rayonnent sans jeux de lumières, nus dans leur technique devenue symbiose. Ils dansent ensemble, nouveau centaure, sur les textes lus de Bartabas.

Dans ce sanctuaire d’apprentissage atemporel qu’il a fondé en 2003, l’équestre est un art qui se vit religieux. L’effort acharné, répété, trouve le temps d’une heure sa récompense de grâce, une mystique de l’Instant sacré.

Un moment pour laisser bride lâche à vos élégances, un moment à vous inverser les impératifs ambiants.

 Pour vous offrir un poney quoi.