Aller au contenu principal

Le clip de Björk en Oculus Rift

Un clip à venir utilise la technologie de réalité augmentée.

Par Jean Morel

Björk s’est toujours distinguée par sa capacité à chercher à innover, à réinventer les formes qu’elles soient musicales ou visuelles, comme en ont toujours témoignés ses lives ou ses clips, (on pense à sa collaboration avec Michel Gondry notamment). Son rapport aux nouvelles technologies a toujours démontré sa curiosité à cet égard, son album Biophilia ayant été dévoilé sous la forme d’une application en 2013, une appli qui fut la première de l’histoire à êtres exposée au Museum of Modern Arts au sein de la collection permanente.

En poursuivant cette démarche de défrichage, la vidéo de son single à venir, Stonemilker réalisée par son collaborateur récurrent Andrew Thomas Huang a été tournée spécialement pour Oculus Rift, le système de visualisation en réalité augmentée rachetées par Facebook.

Toutefois Björk ne voit pas ce nouveau travail comme une suite logique de l’application. En effet, « le but n’est pas que cela marche avec le gadget juste pour l’emploi du gadget, mais c’est aussi une question de budhget, on peut faire des apps pas trop chères, il y avait quelque chose de punk avec les applis, c’était comme former à nouveau un groupe de punk, filmer en Oculus Rift, ça n’est pas le cas ».

En attendant, une rétrospective autour de Björk commence le 8 mars prochain, au mythique MoMA de New York.