Aller au contenu principal
La Ferme des Animaux

La Ferme des Animaux

Révolution dans une ferme anglaise : les animaux de la basse-cour s'opposent aux humains, avant que les cochons ne s'en mêlent, remplaçant une oppression par une autre.

Par Alex Masson

En 1994, George Orwell rédige avec La ferme des animaux, une critique cinglante du stalinisme.

Dix ans plus tard, un dessin animé en est tiré, La ferme des animaux est resté un cas d'école car utilisant le langage de Disney pour apprendre aux enfants les méfaits du communisme.

 

Presque soixante ans plus tard, débarassé de son aspect propagandiste, La ferme des animaux est devenu un film fascinant, à la réalisation et l'écriture beaucoup plus subtile que prévue;  la grossière allégorie politique d'hier devenant une lecture pessimiste du rapport au pouvoir, d'autant plus saisissante que parfaitement en phase avec l'époque contemporaine.

 

LA FERME DES ANIMAUX, de John Halas & Joy Batchelor

Reprise en salles, à partir du 12 septembre.