Aller au contenu principal
Des rave-parties dans le désert iranien

Des rave-parties dans le désert iranien

France24 a consacré un reportage à la jeunesse iranienne qui se débat pour être heureuse.

Par Maphie Missechand

Si la situation en Iran évolue depuis quelques années, la population reste muselée et contrôlée. Parmi les différentes victimes de cette oppression, les jeunes Iraniens ne peuvent simplement pas jouir de leur goût de la fête, de leur curiosité ou plus trivialement de leur fougue. 

Pour parler plus justement de ce quotidien complexe, France 24 a réalisé un reportage sur la jeunesse fêtarde iranienne, que les reporters ont suivie jusqu'au centre du pays à quelques 800kms de Téhéran - la capitale où le pouvoir est plus sévère. Là, dans le désert, des centaines de jeunes se réunissent, arrivant par bus pour profiter de l'immensité vidée de ses miliciens, pour danser et chanter en échappant au contrôle des Bassidjis chargés de la sécurité (et de la censure) du pays. 

Dans une république où les filles et les garçons n'ont pas le droit de se mélanger, où la consommation d'alcool est interdite, où des jeunes ont été condamnés pour avoir réalisé une vidéo en hommage à "Happy" de Pharell - les teufeurs iraniens prennent de véritables risques en se réunissant. Les réalisateurs en ont rencontré certains, souvent issus de milieux aisés et ouverts sur une culture différente, qui ont témoigné à visage découvert de leur quotidien.  

Vous pouvez voir l'intégralité de ce reportage réalisé par Emmanuel OSTIAN , Stéphane KENECH et Chloé DAVANT, ici.